Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Daytime Shooting Star #1-2

29 juillet 2015 |
SERIE
Daytime Shooting Star
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
6.85 €
DATE DE SORTIE
03/07/2015
EAN
2505063087
Achat :

daytime-shooting-star-1-planche1Une petite ville de campagne, où les jours sont paisibles et tout le monde se connait. C’est là que vit Suzumé, adolescente nonchalente de son état et… future tokyoïte contre son gré ! Suite à une mutation de ses parents à l’étranger, la voilà forcée de quitter le nid familial pour partir vivre chez son oncle, dans cette autre dimension qu’est la capitale du Japon. Et à peine sortie du train, la jeune fille s’égare dans le labyrinthe de béton. Heureusement, elle croise la route d’un ami de son oncle, Shishio, qui s’avère également être son professeur principal dans sa nouvelle école ! Débute alors un tout nouveau quotidien…

Malgré ces deux énormes hasards successifs, qui laissent d’abord sceptique, Daytime Shooting Star se révèle vite absolument charmant. Tout le sel du titre provient de son héroïne aussi lunaire que digne, souvent à côté de la plaque mais sans jamais perdre son flegme, qui offre une identité propre à cette énième variation sur la découverte de soi à l’âge ingrat. Comment s’intégrer dans une nouvelle ville, à quinze ans, quand on se découvre une timidité insoupçonnée ? A fortiori lorsqu’on se traîne un amour impossible, des fréquentations hautes en couleur et un désintérêt total pour les études ? Le talent de Mika Yamamori est de ne pas forcément livrer les réponses que l’on imaginerait et la méthode de Suzumé pour se faire des amis, par exemple, s’avère particulièrement savoureuse… Car s’il y a bien une qualité à retenir de ces deux premiers tomes (avec ses personnages succulents), c’est le capital bonne humeur. Fraiches et aérées, les planches de Mika Yamamori pétillent et ne se prennent jamais trop au sérieux. Mais avec élégance, sans sombrer dans la pitrerie. À l’image de son héroïne, en somme !

Pas de doute, voilà une étoile montante du shôjo “feel good”, à ranger aux côtés d’un Mon Histoire ou Bienvenue au club. Gageons que la suite de la série (douze tomes prévus) offrira le même plaisir de lecture.

HIRUNAKA NO RYUSEI © 2011 by Mika Yamamori / Shueisha Inc.

daytime-shooting-star-1-planche2

Publiez un commentaire