Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 21, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Des beaux livres pour Noël (1)

14 décembre 2020 |

9791034750856Vite des idées cadeaux ! Comme rien ne vaut un beau livre, voici la première partie d’une petite sélection de beaux ouvrages ou intégrales à glisser sous le sapin.

Le Pavé de Paris

Publié initialement en 2004 chez Ouest France, Le Pavé de Paris revient cet automne chez Dupuis dans une version augmentée. Un petit format très épais, comme un pavé donc, dans lequel on retrouve des dessins et peintures d’Emmanuel Guibert, Grand Prix d’Angoulême 2020, réalisés lors de promenades dans la capitale, carnet à la main. Quelque 400 images, complétées de textes enlevés, comme une pierre intéressante à l’édifice dessiné (et pas forcément narratif) de Guibert, immense et humble artiste de la bande dessinée contemporaine. Mais un ouvrage aussi pour collectionneur, car au tirage limité à 2000 exemplaires signés par l’auteur.

Dupuis/Aire libre, 512 p., 55 €.

esprits-creatures-japon

Esprits & créatures du Japon

Après un premier volume d’Histoires de fantômes du Japon, Benjamin Lacombe poursuit sa balade dans l’univers de Lafcadio Hearn, cet écrivain du XIXe siècle qui s’est attaché à diffuser la culture japonaise en Occident. Des histoires classiques et envoûtantes de renard ou de cerisier, magnifiées par les illustrations de l’artiste français, toujours lumineuses mais peut-être aussi plus chaleureuses que dans d’autres projets. Le tout dans un livre à l’édition classieuse, dos toilé, pages à déployer, impression soignée.

Soleil/Métamorphose, 172 p., 29,95 €.

Manara, passion femmes

manara-passion-femmes

On dirait que chaque fin d’année apporte son nouveau pavé de Manara sur papier glacé… 2020 ne fait pas exception, et si ce n’est pas le livre le plus intéressant sur le créateur du Déclic (on préfère de loin le luxueux ouvrage rétrospectif de l’an dernier), il ravira néanmoins les amateurs d’images sensuelles. Ainsi, c’est une longue et plantureuses galerie de portraits féminins que Glénat propose, des illustrations en couleurs pour la plupart, et pas forcément les plus connues. Ni toujours les plus dénudées d’ailleurs, pour preuve la dernière série consacrée aux « héroïnes » du quotidien en temps de pandémie, boulangère, agent d’entretien, policier, médecin…habillées et masquées ! Pas de texte ici, juste de belles images (pour beaucoup inédites en livre) pour yeux avertis.

Glénat, 320 p., 39 €.

bdm-2021-2022

BDM – Trésors de la bande dessinée 2021-2022

Pas vraiment un beau livre, mais une somme que tous les collectionneurs de bande dessinée connaissent et attendaient avec une certaine fébrilité : le BDM, du nom de ses créateurs Béra, Denni et Mellot, est un catalogue encyclopédique des bande dessinées publiées en France, ainsi qu’un argus. Son édition 2021-2022 (la 22e) se veut « considérablement augmentée », et « recense toute la bande dessinée de collection de 1805 (Robinson Crusoé de Dumoulin) à nos jours ». La principale évolution de cet outil est que les cotes des ouvrages concernent désormais des livres en « très bon état » et non plus simplement en « bon état », le marché étant « très fluctuant, avec une tendance qui s’inscrit plus souvent à la baisse qu’à la hausse ».

Les Arènes BD, 1480 p., 49 €.

des-souris-et-des-hommes

Des souris et des hommes

Bien connue pour ses somptueux ouvrages jeunesse, Rebecca Dautremer s’est lancée dans l’illustration du roman de John Steinbeck, Des souris et des hommes. Ou plutôt sa version graphique, car le texte de l’auteur américain s’inclut dans des compositions de pages oscillant entre l’affiche, l’art séquentiel, la peinture ou l’illustration. Pour produire une explosion visuelle impressionnante et immersive, comme une plongée dans l’univers de Steinbeck, via une iconographie de la Grande Dépression revisitée par le pinceau d’une grande artiste d’aujourd’hui. Un projet gonflé qui donne une ampleur impressionnante à un texte original assez court, au sein d’un gros livre de toute beauté.

Tishina, 428 p., 37 €.

Philippe Francq / Lambil : deux livres d’entretiens

9791034753598

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault se sont fait une spécialité des ouvrages monographiques et d’entretiens avec des grands auteurs du 9e art. On se souvient notamment de leurs livres sur Roba, Delporte ou Spirou. Ces spécialistes du catalogue Dupuis donnent la parole cette année à deux dessinateurs de la maison, dans deux ouvrages élégants et sans chichis, qui s’adressent en priorité aux connaisseurs.

9791034747580

Dans Largo Winch, l’art du dessin de Philippe Francq, ils interrogent le dessinateur de la série star créée avec Jean Van Hamme, pour dévoiler les coulisses de leur création. Et ce, avec énormément de documents à l’appui (photos, page de scénario, recherches de typo, croquis, planches, illustration…). Dans Lambil, une vie avec les Tuniques bleues, ils convoquent les souvenirs du complice de Raoul Cauvin sur une saga fleuve, dont Willy Lambil a repris le dessin en 1973. Un créateur discret et méconnu, comme le souligne Blutch en préface, qui se dévoile dans ce joli ouvrage, richement illustré, sur lequel nous reviendrons prochainement.

Largo Winch, l’art du dessin de Philippe Francq, 168 p., 25 €.
Lambil, une vie avec les Tuniques bleues, 210 p., 39 €. Dupuis.

Publiez un commentaire