Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Dessous **

5 octobre 2012 |

picto-critique-V3-3dessous_couvPar Leela Corman. Çà et là, 20 €, août 2012.

Dans le New York des années 20, la ténébreuse Esther danse, se prostitue, envoûte les hommes et obtient ce qu’elle veut. Fanya, de son côté, milite pour le droit des femmes, travaille avec une avorteuse et se refuse au mariage. Esther et Fanya sont juives et soeurs jumelles. Mais leur soif de liberté leur a fait prendre des chemins opposés.

dessous_image1Ce long récit graphique de plus de 200 pages, le premier de son auteure, décrit avec force et sincérité la condition féminine dans une famille juive modeste du New York du début du siècle. L’éducation des filles n’était pas la priorité, les mariages étaient arrangés, tout poussait dans le sens d’une reproduction du modèle ancien de la cellule familiale. Le parcours opposé des deux soeurs permet à Leela Corman d’évoquer les différents choix – forcément extrêmes pour l’époque, devenir sorcière ou putain – qui s’offraient à une fille qui ne voulait pas n’être qu’une mère. Son trait souple en noir et blanc, entre roman graphique moderne et cartoon américain de l’époque, offre une enveloppe expressive aux personnages et un beau dynamisme à quelques séquences. Hélas, le flash-back sur l’histoire du père est assez pesant et le rythme de l’intrigue, à force de coupures et de répétitions, subit des baisses successives qui font perdre l’attention du lecteur. On ne garde alors en tête qu’un joli et amer double-portrait de femmes, qui aurait mérité un peu plus de concision et de densité pour mieux porter son message politique.

Achetez Dessous sur Fnac.com
Achetez Dessous sur Amazon.fr
Achetez Dessous sur BDFugue.com

dessous_image2

Publiez un commentaire