Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Francis Saucisson contre l’âge bête

28 octobre 2015 |
SERIE
Francis Saucisson
ALBUM
Francis Saucisson contre l'âge bête - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.50 €
DATE DE SORTIE
05/10/2015
EAN
B014GQOCZC
Achat :

francissaucisson_extraitFrancis Saucisson est un personnage attachant, un bon gaillard, pas méchant, mais loin d’être un génie. On peut dire qu’il a dans les bras ce qui lui manque dans le ciboulot. Francis a une spécialité : se faire virer plus vite que son ombre. Cette semaine, il en est déjà à sa troisième mise à pied, et le mois ne fait que commencer. Et Francis vit encore chez sa mère… Il faut avouer que, dis comme cela, le portrait n’est pas très flatteur.

Ce que l’on peut mettre à son avantage par contre, c’est qu’il est de bonne composition, toujours prêt à aider, surtout quand il y a un petit billet à l’arrivée. Il est même capable de s’improviser détective privé pour tenter de retrouver la trace du Professeur Deloizon. Il faut dire qu’une belle récompense sera offerte à qui retrouvera sa trace, forcément ça motive. Pour arriver à ses fins, Francis va devoir faire équipe avec Ramadja Lamoukère, une journaliste qui enquête, elle, sur une mystérieuse affaire de disparitions de maîtres d’école. Il se trame quelque chose de louche, c’est certain.

Prépublié dans le journal Biscoto, Francis Saucisson débarque en librairie, en ayant fait un petit détour au préalable par la case financement participatif. Grâce au soutien des fans de la première heure, ce sont donc de nouveaux lecteurs qui attendent maintenant ce gentil antihéros tout droit sorti de l’imagination de Nicolas Pinet. Dans cet univers loufoque, les influences sont clairement assumées, il suffit pour cela de lire la préface, écrite par Emmanuel Guibert, le papa de Sardine de l’espace. De cette filiation évidente, on retrouve l’humour, le second degré, le décalage et cette envie de faire rire les lecteurs de tous âges, sans tomber dans le stupide ou le gnan-gnan. Le coeur de l’intrigue a beau être ici l’adolescence et « l’âge bête », on en est bien loin en ce qui concerne la qualité du scénario et la fraîcheur du dessin. Francis Saucisson, c’est une somme de personnages foutraques, une addition de péripéties qui maintiennent en alerte, une multiplication de bonnes petites vannes bien marrantes, et le tout sans se soustraire à une vraie intrigue qui se détricote au fil des pages et qui réserve son lot de surprises.

Pour les inconditionnels, la suite des aventures de Francis Saucisson est à découvrir tous les mois dans le journal Biscoto, que l’on ne peut que féliciter pour ce premier essai éditorial plus que convaincant, et surtout encourager à continuer à nous faire découvrir ces jeunes talents.

francissaucisson_planche

Publiez un commentaire