Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Francis Saucisson et l’art de vivre

25 septembre 2017 |
SERIE
Francis Saucisson
ALBUM
Francis Saucisson et l'Art de Vivre - 2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.50 €
DATE DE SORTIE
22/09/2017
EAN
B06VT7FSTN
Achat :

francissaucisson#2_extrait2Rappelez-vous, à la fin de ses précédentes aventures, Francis Saucisson se voyait remettre la coquette somme de 6 000 000 001 euros pour avoir héroïquement sauvé la vie du Professeur Deloizon. Grâce à cette cagnotte rondelette, notre héros, au coeur aussi gros que son cerveau est petit, allait enfin pouvoir couler des jours heureux, à l’abri du besoin. Mais autant d’argent, forcément, ça attire les convoitises. Francis va voir ressurgir de nulle part Christophe Bidon, un vieux camarade de classe, animé d’intentions plus que douteuses. Bien décidé à alléger la conscience de Francis, tout autant que son portefeuille, cet affreux jojo va l’embarquer bien malgré lui dans le monde du luxe, de la mode et surtout de l’art contemporain. Pour Francis, la découverte de ces univers, de leurs usages et de leurs us et coutumes s’annonce particulièrement pittoresque et animée.

De l’art, pour Francis Saucisson, autant donner de la confiture à cochon ! En plongeant son personnage dans un milieu qu’il lui est totalement étranger, Nicolas Pinet se créé un formidable terrain de jeu pour nous emporter dans une histoire complètement hilarante, pleine de rebondissements. Une nouvelle fois, il nous régale de son sens aigu de la bonne formule et du jeu de mots, dissimulant au fil des cases des allusions et des références de haute volée tout en multipliant les blagues potaches. C’est bien là tout son talent, proposer une lecture à double niveau, qui séduira aussi bien les enfants que leurs parents. Faut-il encore être compatible avec cet humour décalé et savoir faire preuve de second degré. Car la vision qui est partagée ici des amateurs d’art et des dérives de ce microcosme est impayable, parfaitement caricaturée et tellement vraie. Une BD intergénérationnelle qui plaira aux petits comme aux grands. Notons que l’annonce récente de la participation de l’auteur à la ligne éditoriale d’un journal proche d’extrême droite, ne retire rien aux qualités de son livre. Mais BoDoï tient à préciser qu’il ne soutient pas cet engagement, dans le sillage de l’équipe de Biscoto qui a décidé de cesser toute collaboration avec Nicolas Pinet.

francissaucisson#2_planche

Publiez un commentaire