Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 21, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

François Schuiten fait don de ses originaux

27 mars 2013 |

C’est une démarche originale et très intéressante pour la préservation du patrimoine de la bande dessinée : François Schuiten fait don de 80% de ses planches originales à six institutions belges et françaises.

Le dessinateur des Cités obscures, résolvant ainsi tout problème de succession et de lutte pour les droits d’exploitation des originaux, annonce donner la quasi-totalité de ses planches à la Bibliothèque nationale de France, la Fondation Roi Baudouin, le Musée de la bande dessinée d’Angoulême, la Maison Autrique (Commune de Schaerbeek), le Centre de l’image de La Louvière et le Centre belge de la bande dessinée à Bruxelles. schuiten_archivisteUne manière aussi de s’assurer de la préservation des oeuvres et de la pérennité des possibilités d’impression de qualité de ses ouvrages.

Outre les planches des Cités obscures, la Fondation Roi Baudouin recevra des documents et dessins préparatoires aux ouvrages réalisés par François Schuiten avec son frère Luc (Les Terres creuses...) et Claude Renard (Métamorphoses…), au sein d’un Fonds François Schuiten. Au final, voilà une démarche logique pour un auteur qui n’a cessé de réfléchir à l’oeuvre du temps sur les êtres et les choses, et à la conservation de la mémoire.

Ces thèmes de l’archivage, de la préservation du patrimoine et de la numérisation seront par ailleurs au coeur d’une conférence-rencontre avec Benoît Peeters et François Schuiten, organisée par la BnF le 11 avril à l’occasion des 30 ans des Cités obscures, intitulée « Du numérique au papier aller-retour ». Avec aussi Jean-Pierre Mercier, Thierry Groensteen, Tristan Garcia et Régis Debray. Cette rencontre sera suivie d’un récit en images et en musique, Rêves d’archives, mis en musique par Bruno Letort.

Publiez un commentaire