Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Histoire de poireaux, de vélos, d’amour et autres phénomènes…

1 juillet 2015 |
SERIE
Histoire de poieaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes...
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15.90 €
DATE DE SORTIE
20/05/2015
EAN
2818933781
Achat :

poireaux_extraitLe soleil n’est pas encore levé que Vincent, du haut de ses 11 ans, est déjà bien occupé à aider son père. Il faut charger la camionnette, car aujourd’hui, c’est jour de marché, et toute la famille s’apprête à monter à la ville pour vendre les légumes, dont les beaux poireaux, qu’ils ont récoltés la veille avec beaucoup de fierté. Sur place, le jeune garçon va vite retrouver ses compagnons du jour, qui sont tous comme lui, fils ou filles d’exposants. Jean-Michel, Diego, Camille, Andréa, mais surtout Marie, la fille du fleuriste qui a le don de transformer Vincent en une tomate toute rouge ! Pas simple de dévoiler ses sentiments quand on est un grand timide comme lui. Surtout que la concurrence est rude et qu’entre les coups de main à donner aux parents, les petites chamailleries et les franches rigolades, la journée va passer une vitesse folle ! Heureusement, la semaine prochaine, sur la petite place du marché, tout le monde pourra de nouveau se retrouver.

Il souffle un vent de liberté et d’innocence dans cet album scénarisé par Marzena Sowa. En investissant une petite place de marché quelque part en France, en faisant des poireaux la star de son histoire et en dressant un petit théâtre de personnages authentiques, l’auteure de Marzi réussit à installer une ambiance unique et rafraîchissante où le lecteur s’évade avec plaisir. Devant nos yeux, une foule de personnages tous plus vrais les uns que les autres se croisent dans un joyeux brouhaha. Entre les échanges animés des grandes personnes et les interactions mouvementées entre les enfants, les dialogues et les répliques ne manquent pas de piquant et de vitamines. Le dessin très rond, à la fois réaliste et vivant, d’Aude Soleilhac ne laisse pas vraiment planer le doute sur l’esprit très jeunesse de cette histoire. Des gens simples, une tranche de vie, de bons produits, une pointe de soleil, la recette fonctionne à merveille !

poieaux_planche

Publiez un commentaire