Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Ils sont décédés en août

28 août 2020 |

Les auteurs de bande dessinée Laurent Vicomte et André-Paul Duchâteau sont décédés en ce mois d’août 2020. Retour rapide sur leur carrière.

L’homme d’une Balade

© Festival Pré en bulles

Laurent Vicomte est mort le 9 août, à l’âge de 64 ans. Il avait démarré sa carrière dans la presse dans les années 1970, avant d’officier pour Spirou, Tintin ou des revues scoutes. Son dessin virtuose illumine la scène BD en 1981 quand il lance, avec le scénariste Pierre Makyo, le premier cycle de Balade au bout du monde, série phare du catalogue des éditions Glénat, vite devenue culte. Quatre albums, quatre best-sellers, et puis s’en va. Laurent Vicomte, qui avait lancé entretemps les éditions Dessis avec Jean Léturgie (elles ont publié un recueil d’histoires de son personnage de Clopin, ainsi qu’un recueil de dessins préparatoire de Franquin pour le dessin animé Les Tifous) refuse de travailler sur une suite à la Balade. Il part s’installer en Bretagne, et crée avec Régis Loisel et Jean-Charles Kraehn l’Atelier du Granit, puis le Festival de bande dessinée de Perros-Guirrec, en 1994.

Ce n’est qu’en 1997 que Laurent Vicomte sort sa cinquième bande dessinée, le premier tome de Sasmira. Mais la suite attendra quinze ans, avec les dessinateurs Claude Pelet (tome 2) puis Anaïs Barnabé (tomes 3 et 4). Le documentaire Entretemps relate la création douloureuse de cette série, et révèle le rapport complexe de Laurent Vicomte avec le dessin et son travail de créateur. Qui est parti en laissant une oeuvre courte mais incontournable pour les années 80-90 en France.

© Le Lombard

Un scénariste prolifique

André-Paul Duchâteau est décédé le 26 août 2020, à l’âge de 95 ans. Romancier, journaliste, scénariste, il a été rédacteur en chef et le directeur artistique du journal Tintin. Et a créé de nombreux héros de bande dessinée.

Né à Tournai en 1925, il publie un premier roman à seulement 16 ans, multiplie les nouvelles dans les années 1940. Et rencontre le dessinateur Tibet. Ensemble, ils lancent Ric Hochet dans Tintin, en 1955. Cette même année, il s’installe au Congo et y dirige L’Avenir et Actualités Africaines. Dans les années suivantes, il signe plusieurs centaines d’albums et de romans, sous différents pseudonymes (D. Aisin, Michl Vasseur, André Jean, André Nô…), et écrira aussi pour la télévision. Il a aussi été responsable éditorial aux éditions Rossel, rédacteur en chef du Journal de Tintin en 1976, directeur littéraire des éditions du Lombard, responsable de la collection BD Détectives des éditions Lefrancq en 1989.

André-Paul Duchâteau a travaillé notamment avec William Vance (Bruce J. Hawker), Rosinski, puis Kas (Hans), Daniel Hulet (Pharaon), Christian Denayer (Yalek, Alain Chevallier, Les Casseurs) et, bien entendu Tibet (Chick Bill, Les Peur-de-Rien). Rien que Ric Hochet, c’est 78 albums avec Tibet (décédé en 2010) ! André-Paul Duchâteau n’était rien moins qu’un monument de la bande dessinée franco-belge, figure incontournable du journal Tintin.

Publiez un commentaire