Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Images de la rentrée : « Buzz-moi », demande Aurélia Aurita…

11 août 2009 |

buzz_moi_couv.jpgQue ressent une trentenaire quand son album, qui parle crûment de sexe et d’amour, fait un « buzz » ? Dans Buzz-moi (à paraître à la fin du mois d’août aux Impressions Nouvelles) Aurélia Aurita raconte le tourbillon médiatique généré par la publication de Fraise et chocolat en mars 2006. Au fil de pages enlevées, en noir et blanc, la jeune femme détaille son angoisse de passer à la télévision – elle relit Sur la télévision de Bourdieu avant – ou ses interviews avec les journalistes. De la rédactrice de Elle France qui n’a pas lu son livre, à celle du même magazine, version italienne, qui rêve de le voir traduit dans sa langue.

L’auteure – qui se voit comme une « kamikaze de l’autobiographie » – refuse d’être la « cochonne de service », mais lutte contre sa timidité pour faire résonner sa personnalité de façon juste. Elle relate aussi les séances de dédicaces, souvent touchantes ou enrichissantes. Des moments intimes, rendus simplement et gracieusement.

buzz_moi_1.jpg

Buzz-moi. Par Aurélia Aurita. Les Impressions Nouvelles, 12 €, août 2009.
Commandez-le sur Amazon.fr

Votez pour cet article

buzz_moi_extrait_1.jpg

buzz_moi_extrait_2.jpg

buzz_moi_extrait_3.jpg

buzz_moi_extrait_4.jpg

Images © Aurita / Les Impressions nouvelles

Commentaires

  1. BOOYAKA-SHA

    oui, ses inquiètudes et ses doutes sont touchants.
    tant de sollicitudes, « est-ce pour mon cul ou pour ma tête » que les gens m’aiment ?

    moi, je me souviens d’une époque où elle dessinait pour de vrai.
    un dessin qui plait à l’yeux.
    pas de croquis « pasque tu comprends-c’est mon âme que je mets à nue alors-le dessin on s’en fout. »
    et pis c’est mon style maintenant, je suis une artiste.

    et bien non, on s’en fout pas.

    j’espère juste qu’elle se marre comme une baleine dans son village,
    parce que le coté « AUTOBIOGRAPHIE seule dans les vosges »… Mmm bonne chance.

    et de toute façon,on verra cela dans la prochaine BD…

  2. BOOYAKA-SHA

    oui, ses inquiètudes et ses doutes sont touchants.
    tant de sollicitudes, « est-ce pour mon cul ou pour ma tête » que les gens m’aiment ?

    moi, je me souviens d’une époque où elle dessinait pour de vrai.
    un dessin qui plait à l’yeux.
    pas de croquis « pasque tu comprends-c’est mon âme que je mets à nue alors-le dessin on s’en fout. »
    et pis c’est mon style maintenant, je suis une artiste.

    et bien non, on s’en fout pas.

    j’espère juste qu’elle se marre comme une baleine dans son village,
    parce que le coté « AUTOBIOGRAPHIE seule dans les vosges »… Mmm bonne chance.

    et de toute façon,on verra cela dans la prochaine BD…

Publiez un commentaire