Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Inside Angoulême 2010, épisode 3

31 janvier 2010 |

inside_3_1Un dimanche à Angoulême. Contrairement à hier, il ne pleut pas « des Demak’up » [cotons démaquillants] comme le formulait ma consoeur Virginie Jannière de Direct Matin. La neige (voir la photo ci-contre) a fait place au soleil, ce qui évite de râler en grimpant jusqu’à l’Hôtel de ville – mais exacerbe la légère migraine qui point. La faute à la soirée de la veille, longue et intense, partiellement passée au bar du Mercure. Le bar du Mercure, kezaco ? Tout simplement l’endroit où il faut être pour croiser plus d’auteurs au mètre carré que de bouteilles de cognac dans une boutique de liqueurs angoumoisine. Tout le monde se presse dans le hall de cet hôtel –  pourtant décoré sans inspiration et ouvert à tous les vents – s’interpellant de plus en plus gaiement au fil des heures, au fur et à mesure que les bières se vident. On croise pêle-mêle Bernar Yslaire, Kris, Fabien Vehlmann, Alfred, Fred Bernard, Emmanuel Lepage, Christian Lax, Martin Veyron, Frank Margerin… Quelques rumeurs bruissent concernant les prix du lendemain, les nominés reçoivent des souhaits de bonne chance.

inside_3_2Le dimanche, donc, on détecte de nombreux visages blafards et cernés. The show must go on, puisque le public se presse toujours sous les chapiteaux. La ville est en émoi, car Frédéric Mitterrand est dans la place. En fin de matinée, il a visité l’expo Blutch en compagnie de l’artiste, avant un bain de foule au Champ de Mars (où sont installés les poids lourds de l’édition BD). Je le snobe prétentieusement, préférant fréquenter le Nouveau Monde (le stand dédié aux éditeurs indépendants ou plus petits) et le théâtre, où a lieu un concert de dessins. Sur un scénario de Zep et une musique d’Areski Belkacem, Alfred, Bastien Vivès, Mathieu Sapin, Tanxxx, Tebo, Jean-Louis Tripp et Laurent Verron font virevolter leurs crayons. Ils racontent avec humour l’expérience de mort imminente d’un homme en pleine crise cardiaque, devenu un fantôme facétieux, épris de belles femmes et de riffs de guitare.

inside_3_3La journée file, mes paupières se font de plus en plus lourdes… Mais avant d’assister à la cérémonie de clôture du Festival – qui s’annonce amusante, car animée notamment par Frédéric Felder -, je ne résiste pas à vous faire partager un peu de la décoration de ma chambre temporaire, chez l’habitant. Ca existe, les assiettes décorées d’Angoulême?

Votez pour cet article

Photos © BoDoï.

Publiez un commentaire