Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

26 Comments

Izneo : le portail de BD numérique se dévoile en vidéo

23 mars 2010 |

Le lancement officiel aura lieu au Salon du livre, mais le portail de bandes dessinées numérique Izneo, initié par le groupe Média Participations, se dévoile peu à peu.

izneo_logoLe site n’ouvrira que le 26 mars, et la présentation à la presse aura lieu quatre jours plus tard. Mais selon le site Geekozor, douze éditeurs (principalement ceux du groupe Média Participations – Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Lucky Comics… – ainsi que Casterman et Fluide Glacial) seront présents au lancement du site, qui offrira un catalogue de 600 titres. Et, on le découvre dans la vidéo ci-dessous, il proposera la location d’un album pour 30 jours à partir de 1,99 €. Un modèle original, proche de celui de Digibidi, mais qui semble beaucoup plus avantageux (la location chez Digibidi est limitée à 72 heures, et est un poil plus cher). Avantageux pour les lecteurs, mais pas forcément pour les auteurs, qui craignent de voir leurs revenus fondre

Dans cette vidéo, on voit aussi rapidement le système de lecture des planches, qui semble relativement classique, avec possibilité  de zoom, de lecture en double-page et de case en case. L’application mobile n’est en revanche pas montrée.

MÀJ : la vidéo vient de passer en statut privé, et ne devait donc sans doute pas être montrée… Ce n’est sans doute plus qu’une question de jours.

Commentaires

  1. Glorb

    C’est marrant (ou pas), il semble se passer pour la BD ce qu’il s’est passé pour la musique. Les éditeurs s’engouffrent dans le créneau de façon un peu aléatoire et les artistes morflent..

    Et sinon, le principe des biblis, c’était bien aussi. Tu paies à l’année, pis ensuite c’est gratuit. Pourraient pas faire des biblis en ligne ?

  2. Glorb

    C’est marrant (ou pas), il semble se passer pour la BD ce qu’il s’est passé pour la musique. Les éditeurs s’engouffrent dans le créneau de façon un peu aléatoire et les artistes morflent..

    Et sinon, le principe des biblis, c’était bien aussi. Tu paies à l’année, pis ensuite c’est gratuit. Pourraient pas faire des biblis en ligne ?

  3. la patate douce

    C’est pas tellement le prix de vente qui pose un problème, c’est le partage Editeur / Auteur !
    Les auteurs n’ont rien contre les lecteurs… En bibliothèque les prix sont extrêmement bas, les auteurs ne s’en plaignent pas.

  4. la patate douce

    C’est pas tellement le prix de vente qui pose un problème, c’est le partage Editeur / Auteur !
    Les auteurs n’ont rien contre les lecteurs… En bibliothèque les prix sont extrêmement bas, les auteurs ne s’en plaignent pas.

  5. Francois Pincemi

    Si vous me permettez, il y a une différence entre lire un livre sur son ipod et son portable, ou lire une BD de façon classique, c’est à dire confortablement installé dans son fauteuil en cuir, ou le livre posé sur une table. A la limite, je serai partisan de la BD numérique si elle était totalement gratuite. Car il me semble que lire une BD numérique sur son portable s’apparente à lire une BD sans la payer chez son libraire.

  6. Francois Pincemi

    Si vous me permettez, il y a une différence entre lire un livre sur son ipod et son portable, ou lire une BD de façon classique, c’est à dire confortablement installé dans son fauteuil en cuir, ou le livre posé sur une table. A la limite, je serai partisan de la BD numérique si elle était totalement gratuite. Car il me semble que lire une BD numérique sur son portable s’apparente à lire une BD sans la payer chez son libraire.

  7. à Francois Pincemi:
    On pourra également lire un livre numérique « confortablement installé dans son fauteuil en cuir ».
    Quand au fait de « lire une BD sans la payer chez son libraire. », on peut également dire que cela s’apparente à aller au cinéma sans billet et regarder le film debout^^

    Pour ma part, je suis d’avis de laisser les fauchés pirater autant qu’ils peuvent, quand c’est leur seul moyen de rester au contact avec la vie artistique. N’importe quel auteur un peu généreux sera content que son oeuvre atteigne le coeur et l’esprit, non seulement de ceux qui ont les moyens d’offrir une contrepartie légitime, mais aussi de tout ceux qui ont perdu ces moyens.

  8. à Francois Pincemi:
    On pourra également lire un livre numérique « confortablement installé dans son fauteuil en cuir ».
    Quand au fait de « lire une BD sans la payer chez son libraire. », on peut également dire que cela s’apparente à aller au cinéma sans billet et regarder le film debout^^

    Pour ma part, je suis d’avis de laisser les fauchés pirater autant qu’ils peuvent, quand c’est leur seul moyen de rester au contact avec la vie artistique. N’importe quel auteur un peu généreux sera content que son oeuvre atteigne le coeur et l’esprit, non seulement de ceux qui ont les moyens d’offrir une contrepartie légitime, mais aussi de tout ceux qui ont perdu ces moyens.

  9. La Mule

    Je doute du succès d’Iznéo avec l’offre actuelle proposée. Je ne suis pas trop fan du modèle économique choisi : payer pour lire une BD pendant une période limitée (10 jours).

    Peut-être utile pour ceux qui vivent dans de petites localités sans bibliothèques publiques bien remplies. Personnellement je ne me vois pas utiliser Iznéo dans les conditions actuelles.

    Si on nous avait plutôt offert un modèle semblable à celui utilisé par Marvel Comics pour son propre portail (abonnement mensuel ou annuel à prix fixe donnant accès à toutes les BDs disponibles au catalogue) je me serais probablement laissé tenter.

  10. La Mule

    Je doute du succès d’Iznéo avec l’offre actuelle proposée. Je ne suis pas trop fan du modèle économique choisi : payer pour lire une BD pendant une période limitée (10 jours).

    Peut-être utile pour ceux qui vivent dans de petites localités sans bibliothèques publiques bien remplies. Personnellement je ne me vois pas utiliser Iznéo dans les conditions actuelles.

    Si on nous avait plutôt offert un modèle semblable à celui utilisé par Marvel Comics pour son propre portail (abonnement mensuel ou annuel à prix fixe donnant accès à toutes les BDs disponibles au catalogue) je me serais probablement laissé tenter.

  11. j’allais oublier (suis-je distrait!)
    Izneo et les éditeurs concernés ont omis à ce jour de prendre en considération l’avis et
    l’intérêt des auteurs dont ils commencent à exploiter le travail sur le net.
    Une bataille pour le respect du droit des auteurs s’est engagée.
    Prenez en connaissance, cela vous concerne fortement
    http://www.syndicatbd.org/pdf/lettreSNE.pdf
    puisque tant est vrai que les auteurs et les lecteurs sont liès par un sentiment qui confine à l’amour.

  12. j’allais oublier (suis-je distrait!)
    Izneo et les éditeurs concernés ont omis à ce jour de prendre en considération l’avis et
    l’intérêt des auteurs dont ils commencent à exploiter le travail sur le net.
    Une bataille pour le respect du droit des auteurs s’est engagée.
    Prenez en connaissance, cela vous concerne fortement
    http://www.syndicatbd.org/pdf/lettreSNE.pdf
    puisque tant est vrai que les auteurs et les lecteurs sont liès par un sentiment qui confine à l’amour.

  13. Le portail Iznéo a ouvert ses portes ce soir, mais ne propose aucune formule d’abonnement mensuelle. La location à 1,99€ ne couvre que 10 jours au lieu des 30 annoncés initialement. La vidéo qui présentait ces offres n’est plus visible publiquement, elle était sans doute réservée à des journalistes ou des partenaires pour l’avant-première. Pendant ce temps l’appel du numérique réunira bientôt 800 signatures d’auteurs de BD indignés par l’approche des éditeurs en matière de BD sur support numérique.

    La divulgation de cette vidéo par Bodoi avait fait naître un peu d’espoir (Cf http://julien.falgas.fr/post/2010/03/23/La-bande-dessin%C3%A9e-en-ligne-se-tourne-enfin-vers-l-abonnement). Dans le désert de la BD numérique vendue à l’unité, on allait peut-être enfin exploiter le numérique pour aider les lecteurs à découvrir de nouvelles BD à offrir ou collectionner. Le numérique allait peut-être enfin servir à attirer un lectorat qui ne se déplace pas en médiathèque et est étranger aux rayons des libraires. Ce soir on nous dévoile une offre de location discount, qui ne respecte pas plus les lecteurs que les auteurs. Les signataires de l’appel du numérique peuvent se rassurer : on ne pourra pas les léser des grand chose avec des offres aussi peu attractives. Il est encore temps d’entamer la concertation avec les éditeurs, et d’imaginer ensemble des solutions réellement pertinentes et respectueuses de tous.

  14. Le portail Iznéo a ouvert ses portes ce soir, mais ne propose aucune formule d’abonnement mensuelle. La location à 1,99€ ne couvre que 10 jours au lieu des 30 annoncés initialement. La vidéo qui présentait ces offres n’est plus visible publiquement, elle était sans doute réservée à des journalistes ou des partenaires pour l’avant-première. Pendant ce temps l’appel du numérique réunira bientôt 800 signatures d’auteurs de BD indignés par l’approche des éditeurs en matière de BD sur support numérique.

    La divulgation de cette vidéo par Bodoi avait fait naître un peu d’espoir (Cf http://julien.falgas.fr/post/2010/03/23/La-bande-dessin%C3%A9e-en-ligne-se-tourne-enfin-vers-l-abonnement). Dans le désert de la BD numérique vendue à l’unité, on allait peut-être enfin exploiter le numérique pour aider les lecteurs à découvrir de nouvelles BD à offrir ou collectionner. Le numérique allait peut-être enfin servir à attirer un lectorat qui ne se déplace pas en médiathèque et est étranger aux rayons des libraires. Ce soir on nous dévoile une offre de location discount, qui ne respecte pas plus les lecteurs que les auteurs. Les signataires de l’appel du numérique peuvent se rassurer : on ne pourra pas les léser des grand chose avec des offres aussi peu attractives. Il est encore temps d’entamer la concertation avec les éditeurs, et d’imaginer ensemble des solutions réellement pertinentes et respectueuses de tous.

  15. La Mule

    J’ai regardé un peu certaines des BD offertes (enfin, les quelques pages lisibles gratuitement).

    Le plus triste dans cette affaire c’est que bien des fois les numérisations réalisées par des amateurs qu’on peut trouver sur le web en téléchargement gratuit sont de meilleure qualité que ce que l’on nous offre sur Izneo….

    Izneo : un coup dans l’eau.

  16. La Mule

    J’ai regardé un peu certaines des BD offertes (enfin, les quelques pages lisibles gratuitement).

    Le plus triste dans cette affaire c’est que bien des fois les numérisations réalisées par des amateurs qu’on peut trouver sur le web en téléchargement gratuit sont de meilleure qualité que ce que l’on nous offre sur Izneo….

    Izneo : un coup dans l’eau.

  17. Tous les espoirs ne sont pas perdus de voir apparaitre une offre d’abonnement. Les Conditions générales de vente d’Izneo stipulent :

    « La formule d’abonnement donne droit à la consultation de l’ensemble des Produits disponibles sur http://www.izneo.com, dans la limite de 5 visionnages par Produit pendant la durée de l’abonnement, via 3 adresses IP maximum par Compte Client associé à l’abonnement choisi. L’abonnement n’est pas disponible dans la version 0.93 de lancement du site mais le sera rapidement dans une future version du site toujours disponible à l’adresse url http://www.izneo.com. »

    Cf http://www.izneo.com/CGU_CGV_IZNEO.pdf

  18. Tous les espoirs ne sont pas perdus de voir apparaitre une offre d’abonnement. Les Conditions générales de vente d’Izneo stipulent :

    « La formule d’abonnement donne droit à la consultation de l’ensemble des Produits disponibles sur http://www.izneo.com, dans la limite de 5 visionnages par Produit pendant la durée de l’abonnement, via 3 adresses IP maximum par Compte Client associé à l’abonnement choisi. L’abonnement n’est pas disponible dans la version 0.93 de lancement du site mais le sera rapidement dans une future version du site toujours disponible à l’adresse url http://www.izneo.com. »

    Cf http://www.izneo.com/CGU_CGV_IZNEO.pdf

  19. La Mule

    En fait, Iznéo commence très fort. Depuis aujourd’hui ils ont commencé a spammer les forums d’annonces publicitaire pour leur truc.

    Faites une recherche avec « Julie-Izneo »

    Pour le moment ils semblent se concentrer sur les forums de jeux…

  20. La Mule

    En fait, Iznéo commence très fort. Depuis aujourd’hui ils ont commencé a spammer les forums d’annonces publicitaire pour leur truc.

    Faites une recherche avec « Julie-Izneo »

    Pour le moment ils semblent se concentrer sur les forums de jeux…

  21. Francois Pincemi

    Si vous me permettez, il y a une différence entre lire un livre sur son ipod et son portable, ou lire une BD de façon classique, c’est à dire confortablement installé dans son fauteuil en cuir, ou le livre posé sur une table. A la limite, je serai partisan de la BD numérique si elle était totalement gratuite. Car il me semble que lire une BD numérique sur son portable s’apparente à lire une BD sans la payer chez son libraire.

  22. Francois Pincemi

    Si vous me permettez, il y a une différence entre lire un livre sur son ipod et son portable, ou lire une BD de façon classique, c’est à dire confortablement installé dans son fauteuil en cuir, ou le livre posé sur une table. A la limite, je serai partisan de la BD numérique si elle était totalement gratuite. Car il me semble que lire une BD numérique sur son portable s’apparente à lire une BD sans la payer chez son libraire.

  23. Francois Pincemi

    Izneo est un nom mal choisi: ca ressemble à Iznaze (neonazi), Iznogoud, etc… ca va surement se planter.

  24. Francois Pincemi

    Izneo est un nom mal choisi: ca ressemble à Iznaze (neonazi), Iznogoud, etc… ca va surement se planter.

Publiez un commentaire