Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Ki-itchi VS et Coq de combat : retour aux sources pour Akata

3 décembre 2012 |

Les éditions Akata/Delcourt ont fêté leurs 10 ans cette année. Fondé sur une politique de titres adultes (lire notre interview de l’éditeur Dominique Véret – partie 1partie 2), le label a profité de cet anniversaire pour lancer la suite de deux seinens forts de leurs débuts : Ki-itchi !! et Coq de combat. Avec ces deux séries sociales qui ont marqué puis cimenté sa ligne éditoriale, Akata frappe très fort sur le marché du manga et confirme sa place d’éditeur engagé.

kiitchivs_couvdeux PARCOURS RUDES

Les deux personnages principaux de Ki-itchi !! et Coq de combat ont un parcours de vie totalement atypique. Ces deux histoires commencent par un meurtre, un peu comme s’il fallait attendre l’irréversible et l’inacceptable pour faire réagir. Suite à ces incidents, les deux garçons entrent dans un combat pour la vie !

Ki-itchi !! démarre quand le petit Ki-itchi Someya n’a que 3 ans. Doté d’une « virilité incomparable », ce jeune enfant ne respecte rien, n’a aucune limite et s’exprime quasi exclusivement par la violence. Pour ne rien arranger, son père et sa mère se font assassiner sous ses yeux ! S’ensuit alors un parcours chaotique… Il fugue, côtoie des SDF, une prostituée, survit seul quelques mois en forêt. De retour chez ses grands-parents, cet endurci va enfin pouvoir reprendre une vie plus ou moins normale…

coq23_couvContrairement à Ki-itchi, Ryô Narushima, le héros de Coq de combat, était un enfant brillant à qui l’avenir semblait tout tracé. Sauf qu’un jour, l’adolescent de 16 ans craque et tue violemment ses parents. Direction la prison pour mineurs et une détention à la limite du supportable. La pression des autres jeunes et du système carcéral ne favorisera en aucun cas sa rédemption, sa reconstruction et sa réinsertion sociale… Heureusement pour lui, il va trouver un moyen de survivre : il va apprendre le karaté et devenir celui qui domine !

Deux séries sociales

Ces deux titres sont donc loin d’être de simples divertissements. Si c’est une évidence pour Ki-itchi, qui est un manga qui dénonce frontalement les biais de nos sociétés, Coq de combat n’est pas en reste et se confronte aux mêmes thèmes. Depuis son parricide, Ryô s’enfonce dans les bas-fonds du monde moderne. Il y découvre les pires aspects de l’espèce humaine, montrés avec violence et cruauté. N’y allant jamais avec le dos de la cuiller, Ki-itchi !! et sa suite Ki-itchi VS s’attardent aussi sur  les conditions de vie des SDF au Japon, l’emploi des seniors, la manipulation, les politiques corrompus, la prostitution des mineurs, les incivilités, la rigidité du système, les magouilles des grandes entreprises… kiitchi_plancheL’auteur met le doigt là où ça fait mal et dénonce nos sociétés gangrenées par le pouvoir et l’argent, mais aussi l’« indifférence complice » de tout un chacun.

Deux TYPES DE VIOLENCE

La rage de vivre des deux individus se manifeste différemment. Elle devient brutale et extrêmement physique pour Ryô, et principalement idéologique et politique pour Ki-itchi. Ce dernier restera inflexible, lèvera le poing et se révoltera physiquement contre ce qui lui semble injuste. Son autorité naturelle et sa violence brute font de lui un personnage fascinant. Pour sa part, Ryô devient, à force d’entraînement, un combattant affuté. Les nombreuses scènes d’action sont époustouflantes de précision, de puissance et de dynamisme.

Deux univers visuels

La même rage se dégage des couvertures, qui fonctionnent sensiblement sur le même schéma. Titres comme de vifs coups de pinceau, traits extrêmement vivants, palette des couleurs réduite au minimum… Et le personnage principal y est généralement présenté seul avec un air déterminé. Pour ce qui est des pages intérieures, les styles sont totalement différents.

Ki-itchi a un dessin enragé, très lâché et expressif (voir planche à droite). Si les décors sont généralement réalistes, les personnages sont bruts et leurs attitudes et comportements se reflètent sur leur faciès déformé. Retranscrivant les sensations plus que la réalité physique, ce graphisme atypique et prenant permet de dépeindre la société sans aucune complaisance.

coq_plancheCoq de combat arbore un trait précis, léché et détaillé (voir planche à gauche). Les personnages et les décors sont représentés avec un graphisme à couper le souffle. Jamais vous n’aurez vu des combats aussi violents et visuellement aboutis que dans ce manga.

KI-ITCHI SOMEYA, RYÔ NARUSHIMA : MÊME COMBAT !

Sans jamais adoucir leur propos, Hideki Arai (Ki-itchi, Ki-itchi VS), et Akio Tanaka et Izo Hashimoto (Coq de combat) nous mettent en face de deux antihéros charismatiques, deux exclus de la société, deux révoltés qui tentent de vivre au mieux dans le monde contemporain. Œuvres radicales, sociales et politiques fortes et exigeantes Coq de combat et Ki-itchi sont des bandes dessinées adultes d’une intensité et d’une maturité rares. Violents, réalistes et très critiques, ces deux mangas débutés il y a maintenant plus de 10 ans sont plus que jamais d’actualité !

Coq de combat / Shamo © Izo Hashimoto & Akio Tanaka / Kodansha Ltd.
KI-ICHI !! © 2003 Hideki Arai / Shogakukan Inc.
KIITCHI VS © 2008 Hideki Arai/ Shogakukan Inc.

Achetez Ki-itchi !! #1 sur Fnac.com
Achetez Ki-itchi !! #1 sur Amazon.fr
Achetez Ki-itchi !! #1 sur BDFugue.com

Achetez Ki-itchi VS #1 sur Fnac.com
Achetez Ki-itchi VS #1 sur Amazon.fr
Achetez Ki-itchi VS #1 sur BDFugue.com

Achetez Coq de combat #1 sur Fnac.com
Achetez Coq de combat #1 sur Amazon.fr
Achetez Coq de combat #1 sur BDFugue.com

coq_image

Commentaires

Publiez un commentaire