Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

La Ballade de Magdalena #1 *

18 septembre 2012 |

picto-critique_V3-1la_ballade_de_magdalena_couvPar Christophe Dubois. Le Lombard avec My Major Company, 14,99 €, le 7 septembre 2012.

Des aventures en pleine mer, des îles paradisiaques, des militaires, des batailles entre nations allemandes et anglaises et une Première Guerre mondiale prête à se déclarer. Jusqu’au titre de sa bande dessinée, Christophe Dubois semble vouloir nous faire revivre l’épopée de Corto Maltese et sa Ballade de la mer salée. Malheureusement, La Ballade de Magdalena ne s’en approche pas et échoue très rapidement.

la_ballade_de_magdalena_imageSi certaines planches impressionnent par leur composition et leur découpage, d’autres sont plus hasardeuses. Résultat : on peine à rentrer dans ce récit et à suivre ses personnages. Difficile alors de se prendre d’intérêt pour la quête de Léonie de Stars, une jeune Française fortunée, partie retrouver la trace de son père disparu. En plein milieu de l’océan Indien, elle n’a d’autre choix que de voguer à côté de Lukian Bruckner, capitaine misanthrope dont le bateau a coulé, et de Magdalena, sa nièce trop silencieuse pour être innocente. L’auteur veut nous faire détester ce Lukian, mais à force de trop en faire, il le décrédibilise. Même constat pour Magdalena : le mystère autour de son mutisme ne décolle jamais.

De plus, le dessin ne représente pas la bouée de sauvetage tant souhaitée. Le travail des couleurs était pourtant prometteur. Dès la couverture, Christophe Dubois fait montre d’une belle maîtrise dans la représentation de la mer et des cieux. C’est peut-être la seule réussite du récit, qui lasse dès les premières pages. Le style classique et figé, mêlé à des visages oscillant entre vide expressif et surenchère des grimaces, finissent de couler le premier tome de ce diptyque. Quel dommage quand on voit la passion que semble avoir l’auteur pour le monde de la mer… On espérait beaucoup plus de cette bande dessinée éditée en collaboration avec My Major Company. Qui se trouve bien loin d’un charismatique Corto Maltese, d’un détestable Raspoutine et d’une très prenante ballade romanesque…

Achetez La Ballade de Magdalena T1 sur Fnac.com
Achetez La Ballade de Magdalena T1 sur Amazon.fr
Achetez La Ballade de Magdalena T1 sur BDFugue.com

Commentaires

  1. Glouton

    Hadrien,
    Je ne pige toujours pas.
    A une époque ou aucun auteur sous payé n’a de chance de s’en sortir face à la surproduction, pourquoi perdez-vous votre temps à écrire sur des BD que vous n’aimez pas alors qu’il y en a probablement tant d’autres à mettre en avant, à essayer de sauver du naufrage éditorial?
    Hadrien, vous détestez tant la BD pour vous faire un devoir de tirer sur les ambulances?

  2. celibataire95

    Bonjour,

    au regard des critiques qui ont été faites sur cette bd et sur l’auteur, vous êtes bien un des seuls à écrire un article négatif. N’y aurait il pas de jalousie quelquepart. Lorsque l’on regarde les dessins et les couleurs, il n’y a aujourd’hui aucune équivalence en terme de qualité de ces dessins.
    Christophe dubois a amélioré ses traits de dessins et ses jeux de couleurs, et si l’histoire ne vous convient pas, il est vrai que l’on est loin de titeuf ou des mangas, cette bd s’adresse à un public bien large. Pour une majorité, cette bd est une réussite et nous attendons le tome 2 avec impatience

  3. Frédéric

    Il faut avouer que cet album est d’un niveau amateur. Amateur doué mais amateur quand même. Le dessin n’est vraiment pas au point et le travail sur la couleur ne cache pas les maladresses du dessin.

  4. Francois Pincemi

    Sans avis sur la question. Pas vu, pas lu (pas acheté non plus). MMC a sans doute édité ce livre parce qu’ils ont trouvé des actionnaires -financiers. Espèrons qu’ils y trouveront leur compte!

Publiez un commentaire