Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

La BoDoïthèque – Les Aventures de Tintin : Le Temple du soleil

24 août 2011 |

Ni liste des 100 meilleures BD de tous les temps, ni même bibliothèque idéale et définitive, la BoDoïthèque est une suite de petits panthéons personnels des rédacteurs de BoDoï. Une sélection d’albums hors actualité, qui comptent pour nous, qui nous ont marqués, qu’on relit encore. Nos coups de coeur intemporels et personnels. Et une bonne façon de passer l’été à vous parler de bandes dessinées, et vous donner envie d’en lire.

temple_couvEst-il encore vraiment nécessaire de présenter Tintin, reporter du Petit Vingtième qui parcourt le monde avec son chien Milou ? Au fil de sa vingtaine d’aventures (22 en couleurs, auxquelles il faut ajouter le précurseur Tintin au pays des Soviets, en noir et blanc, et l’inachevé Tintin et l’Alph-Art), il parcourt le monde en redressant les torts et en résolvant des mystères.

Ici, tout commence par un autre album, Les 7 Boules de cristal. Où sept savants sont frappés par une malédiction inca et plongés dans un sommeil artificiel émaillé de phases de démence. Tintin et ses amis se retrouvent mêlés à cette sombre affaire, et le lunaire Tournesol enfile innocemment le bracelet de la momie de Rascar Capac, « celui-qui-déchaîne-le-feu-du-ciel ». Une violation punie par un enlèvement quasi immédiat…

Le Temple du soleil débute par les efforts déployés au Pérou par Tintin et Haddock, afin de retrouver le Professeur. Efforts que le Capitaine paiera au prix fort, se faisant généreusement asperger par un animal local – « Quand lama fâché, lui toujours faire ainsi ». Les Dupondt sont eux aussi sur les traces de Tournesol, et découvrent le guano…

En une soixantaine de pages, Hergé condense l’essence de sa série phare : on y trouve de l’exotisme (le Pérou, tout de même !), de l’aventure (Tintin et Haddock échappent à un attentat ferroviaire), de l’amitié (le petit marchand d’oranges Zorrino leur vient en aide, et l’objet de leur quête est leur très cher Tournesol), de l’humour (le grincheux Haddock ne perd pas une occasion de signaler leur présence à leurs ennemis), du mystère (ah, l’expédition involontaire dans les tombes), du suspense (les Incas supprimeront-ils la bande à Tintin ?), de l’ingéniosité (le reporter les sauve en anticipant une éclipse providentielle)…

Trépidant, fascinant, et parfaitement découpé, Le Temple du soleil fut pourtant réalisé dans la douleur. Hergé commence à publier ce nouvel épisode en 1946, dans le journal Tintin, avec une mise en page à l’italienne. En juin 1947, la parution est interrompue : l’artiste est dépressif et ne parvient plus à travailler. Il réussira toutefois à reprendre le cours de l’album deux mois plus tard. Surmontant son mal-être pour faire triompher son héros, envers et contre tous. Et offrant aux lecteurs une aventure somptueuse, à la limite du surnaturel.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Votez pour cet article

temple_1

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    Un trés bon livre que j’ai du lire au moins vingt ou trente fois!! Je recommande à tous les amateurs de BD moderne et branchée, ils verront le niveau stupéfiant de qualité atteint dés 1947 par des auteurs classiques!!

  2. Francois Pincemi

    Un trés bon livre que j’ai du lire au moins vingt ou trente fois!! Je recommande à tous les amateurs de BD moderne et branchée, ils verront le niveau stupéfiant de qualité atteint dés 1947 par des auteurs classiques!!

Publiez un commentaire