Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Fleur dans l’atelier de Mondrian

29 janvier 2018 |
SERIE
La Fleur dans l'atelier de Mondrian
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.50 €
DATE DE SORTIE
29/11/2017
EAN
234400825X
Achat :

En 1919, le peintre néerlandais Piet Mondrian revient à Paris, et s’installe dans un atelier de la rue du Départ. Il survit en dessinant des fleurs sur commande, mais il travaille sans relâche sur ses nouvelles idées picturales, issues d’une réflexion poussée pour aller au-delà du cubisme. Sans relâche, ou presque. Car cet austère personnage, la nuit, se rend dans les clubs pour y danser comme un fou. C’est là qu’il rencontre Francine, qui semble fendiller la glace autour du coeur du peintre abstrait…

la_fleur_dans_latelier_de_mondrian_image1C’est une photo de l’atelier de Mondrian, signée André Kertész, qui a inspiré Jean-Philippe Peyraud pour écrire le scénario de cet album. Une fleur artificielle, unique élément de douceur et de féminité dans l’univers géométrique et implacable d’un des peintres les plus audacieux de son temps. À partir de cet élément, le scénariste (Le Désespoir du singe, Happy Slapping, Premières Chaleurs, L’Inversion de la courbe des sentiments...) imagine la vie de l’artiste dans le Paris des années folles, entre son travail obsessionnel, le manque d’argent et le besoin de laisser exploser son énergie sur la piste de danse et de trouver un peu de douceur dans les bras de femmes (professionnelles, le plus souvent). Car, le reste du temps, il est obsédé par les lignes droites, qui structurent tout, et les couleurs, les trois primaires en particulier. Sur cette évocation biographique très libre, le dessinateur Antonio Lapone (Adam Clarks, Accords sensibles…) produit un travail somptueux, dans une ligne claire charnelle, soulignée par des teintes d’aquarelle qui rompent avec la pureté des aplats de Mondrian. Idéalement mis en valeur par le très grand format proposé par Glénat (qui ajoute aussi un abondant dossier graphique en fin de volume), ce choix visuel colle parfaitement à l’époque et au propos, une romance impossible au milieu d’une révolution artistique. Une élégante réussite.

la_fleur_dans_latelier_de_mondrian_image2

Publiez un commentaire