Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 27, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Voyage de Kuro #3 ****

12 mars 2013 |

picto-critique-V3-4le_voyage_de_kuro3_couvPar Satoko Kiyuduki. Kana, 12,50 €, janvier 2013.
3 volumes parus sur 3 – série en cours au Japon

La jeune Kuro parcourut le monde de long en large, depuis des lustres, emmitouflée dans son long manteau noir, sous son grand chapeau sombre et derrière sa cravate ténébreuse. Noire est donc sa couleur, celle de la maladie qui la ronge petit à petit, et qui l’emportera tôt où tard. C’est pour cela que Kuro voyage toujours avec son cercueil, qui sera sa dernière demeure. Mais sa vision du monde n’est pas sombre, elle est pleine de couleurs, grâce aux deux étranges petites orphelines qu’elle a recueillies : Sanju et Ninjuku. Deux petites poupées créées en laboratoire, adorables, fragiles, déboussolées et prêtes à commettre toutes sortes de bêtises !

le_voyage_de_kuro3_imageDans un univers steam punk alternatif, Kuro continue son étrange périple à la rencontre de nombre de personnages farfelus et étranges. Dans ce troisième volume attendu depuis longtemps, s’enchaînent des chapitres sous formes de contes, de tragédies, ou de cruels recueils de souvenirs narrant le passé tumultueux des deux petites orphelines. Nous en saurons plus sur la part de ténèbres que recèle l’âme de notre héroïne, acculée par la maladie, et au bord de passer un horrible pacte pour enfin guérir. Un prix trop lourd à porter, car si son corps guéri, qu’en sera-t-il de son cœur?

Voici un troisième volume où les réalités alternatives s’entrechoquent, où une sorcière toute puissante apprend à éconduire les beaux parleurs, où un père dont personne ne voit jamais le visage recherche sa famille, où une poupée se complait dans sa solitude. Un drame toujours empreint de cette mélancolie lyrique et noire qui nous avait tant fascinés dans les deux précédents opus, mais aussi pour sa mise en forme particulière en yonkoma (strips verticaux de 4 cases). Il est à la fois frustrant et revigorant de constater que ce nouvel opus n’est pas le dernier de la série. D’une part, à cause du temps que met l’auteur à concevoir chacun de ses livres, d’autre part grâce au suspense soutenu par un cliffhanger diabolique qui nous promet de retrouver cet univers si particulier et envoûtant… Vite !

Kara

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

le_voyage_de_kuro3_image2

Publiez un commentaire