Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 31, 2014

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

L’Épouvantail **

26 novembre 2012 |

picto-critique-V3-2lepouvantail_couvPar Jules Stromboni et Olivier Cotte, d’après le roman de Ronald Hugh Morrieson. Casterman/Rivages/Noir, 18 €, octobre 2012.

Dans un petit bled de Nouvelle-Zélande des années 30, aux allures de bourgade rurale américaine, les gamins sont davantage préoccupés par les vols de poule et les sourires des jeunes filles, que par l’arrivée d’un grand type aux dons d’illusionniste. Pourtant, en même temps que l’adolescence marque la fin de l’âge de l’innocence, ces quelques semaines vont marquer la fin de la tranquillité de la petite ville de Klynham…

lepouvantail_imageDans un tourbillon de traits noirs et de pastel sur fond de papier jaune, le dessinateur Jules Stromboni et le scénariste Olivier Cotte (déjà adaptateurs de L’Ultime Défi de Sherlock Holmes) proposent une transposition solaire et presque vaudevillesque du roman du Néo-Zélandais Morrieson. En effet, les personnages (le croque-mort alcoolique, le policier raide comme la justice, les petits caïds poussiéreux et surtout le « magicien » au regard fou…) se croisent sans temps mort dans des scènes à lieu unique (la maison, le bureau) pour des échanges truculents et un peu brouillons. S’ajoutent à cela des séquences plus mouvementées aux côtés des ados narrateurs et véritables héros de l’histoire, coincés entre leurs rêves d’enfant et le sordide monde des adultes. L’ensemble est tour à tour fascinant et confus: les multiples personnages et le va-et-vient entre chacun fait perdre de l’intensité au récit, le trop-plein d’énergie nuit parfois à la compréhension et à l’identification. Néanmoins, même si l’intrigue comporte assez peu de surprises, on referme le livre avec le sentiment d’avoir vécu une expérience de lecture originale, les auteurs ayant relevé le défi de l’adaptation littéraire à bras-le-corps, au-delà de la plate illustration d’un texte romanesque.

Achetez Fatale T1 sur Fnac.com
Achetez Fatale T1 sur Amazon.fr
Achetez Fatale T1 sur BDFugue.com

Publiez un commentaire

Login

Register | Lost your password?