Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Prométhéens #1

13 février 2015 |
SERIE
Les Prométhéens
ALBUM
Réunion de famille - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
13.99 €
DATE DE SORTIE
30/01/2015
EAN
2803635518
Achat :

Il fut un temps où les dieux de l’Olympe faisaient ce qu’ils voulaient de la Terre et des humains. Ils étaient chez eux, ils prenaient, baisaient, tuaient, s’amusaient comme s’amusent des dieux. Mais un jour, ils ont été contraints de vivre cachés parmi les hommes, et ont vu leurs pouvoirs diminuer. Heureusement, ils sont toujours immortels. Sauf que le mystérieux Thymos les traque depuis des siècles, et réussit à les abattre les uns après les autres…

les_prometheens_image1L’idée est amusante et promet une belle série d’action, avec de la bagarre et de la tension. C’est ainsi que se pose ce premier tome, avec le meurtre de Poséidon en ouverture, qui entraîne une réunion au sommet des divinités disponibles, dont un délicieux Dionysos en trafiquant de drogues alcoolique. Les références mythologiques fondues dans un XXIe siècle clinquant et violent fonctionnent bien (c’est le propre des grands mythes universels, cela dit), les dialogues sont dynamiques et l’intrigue avance tambour battant tout en restant lisible – Henscher (Le Banni) et Herzet (Le Chant du cygne) ont du métier. Au dessin, l’Espagnol Rafa Sandoval (qui bosse pour Marvel), soutenu à l’encrage par Jordi Garcia Tarragona, développe un style « comics » énergique et musclé, pas très fin mais adapté au projet. Dans le genre blockbuster d’action teinté de fantastique, ce premier volume est donc tout à fait réussi. Il lui faudrait toutefois mettre en oeuvre des thématiques plus fortes et plus subtiles pour faire décoller la série au-dessus du simple divertissement à grand spectacle. Mais est-ce vraiment le but ?

les_prometheens_image2

Publiez un commentaire