Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 8, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Lisa de la Nasa

21 avril 2016 |
SERIE
Lisa de la Nasa
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
14/04/2016
EAN
235761093X
Achat :

LisaNasa_extraitRien ne va plus à la NASA : alors que la mission A.A.A. touche à son but, une série d’événements mystérieux, improbables, et non expliqués vont venir perturber les derniers moments de cette importante expédition — qui a pour objectif de ramener dans l’atmosphère de la Terre un astéroïde rempli de ressources naturelles, à exploiter dans un avenir proche.

Pour Lisa, la cosmonaute qui pilote la navette et commande les opérations, les choses vont devenir très compliquées à gérer au moment où ses deux compagnons, Paul et Ed, vont subitement sombrer dans une débilité profonde, comme si leurs neurones s’étaient envolés dans l’espace. Au sol, entre les sabotages, les manipulations et les petites querelles internes, la situation n’est pas brillante non plus. Il va pourtant bien falloir trouver ce qui se passe… Et pour cela l’intervention du FBI semble indispensable — ou pas !

Dans Lisa de la Nasa, le sérieux et la réputation de la célèbre agence spatiale américaine sont joyeusement mis à mal par Léo Louis-Honoré, qui signe aux éditions FLBLB sont premier album BD en solo. Vous avez peut-être croisé les dessins de ce jeune auteur/illustrateur dans la revue Catapulte ou dans le journal Biscoto, auxquels il participe régulièrement. C’est également un des membres actifs des éditions Les Machines. Pour cette première grande aventure éditoriale, il s’est employé à imaginer une enquête loufoque, pleine d’humour et de rebondissements, où intervient une panoplie de personnages plutôt gratinés ! La somme de petites trouvailles, des « running gags » et des clins d’oeil qui peuplent les planches rend l’ensemble très agréable à parcourir. Le trait à la fois simple et ludique, qui rappelle un peu celui de Mathieu Sapin, sert à merveille les propos. Le cadrage resserré et les jeux de couleurs et d’ambiances renforcent l’aspect de huis clos burlesque qui se dégage de ce livre. Pour une première, c’est plutôt une réussite, et empli de promesses pour la suite !

LisaNasa_planche

Publiez un commentaire