Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Metalfer

10 octobre 2013 |
SERIE
Metalfer
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15.99 €
DATE DE SORTIE
27/09/2013
EAN
2205060195
Achat :

« 100% métal, 100% brutal ». Le slogan en quatrième de couverture de ment pas. Car ce que qui démarre comme une série B gentiment potache se transforme rapidement en un blockbuster délirant et ambitieux, où tout explose. Mais alors vraiment tout. Tout commence avec l’invention d’un formidable exosquelette robotique, qui va devenir le best-seller des gamins pour Noël. Mais la machine est tellement puissante que les enfants vont s’en servir pour terroriser leurs parents…

metalfer_image1Issue d’une version inachevée parue en 1989 dans Dark Horse Presents, Metalfer prend ses aises ici, sur 80 pages. Et donne tout son sens aux idées un peu dingues de Stan & Vince (Vortex, Les Chronokids avec Zep). On entre dans le récit par de la violence pour rire, avec geysers d’hémoglobine et tripes en plastique à gogo. Puis on aborde la critique – facile, mais tellement drôle – de la société de consommation. Avant de passer aux choses sérieuses avec la révolte des enfants contre le monde des adultes, et ses implications politiques. Jusqu’à aller vers une interrogation plus profonde et philosophique sur le futur de l’espèce humaine et son hybdridation avec les machines. Avec au milieu de tout ça, un nazi pleurnichard, un industriel maniaque, un président dégueulasse, un militaire revanchard… Et donc, des séquences d’explosion en pagaille, soutenu par un dessin lisible et costaud, comme un cartoon dopé à la boisson énergisante. L’accumulation de références, blagues faciles et shows pyrotechniques devient peu à peu véritablement jouissive, et comme le sujet ne se dilue pas à mesure que le livre avance mais se complexifie, on referme Metalfer un peu sonné, surpris par cette tranche de rigolade plus maligne qu’elle n’en avait l’air au début. Et ça, c’est assez rare.

metalfer_image1

Publiez un commentaire