Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Oui mais il ne bat que pour vous ***

7 décembre 2011 |

picto-critique-V3-3oui_mais_il_ne_bat_que_pour_vous_couvPar Isabelle Pralong. L’Association, 22 €, octobre 2011.

Le titre intrigant – et très très beau – de cet ouvrage est tiré d’un poème d’Heiner Müller, dialogue entre deux personnes qui s’aiment, mais qui n’osent se le dire, et dont le silence pèse terriblement lourd dans la poitrine. Aussi lourd que le chagrin. Et c’est selon la structure de ce poème qu’Isabelle Pralong, auteure du remarqué L’Éléphant, déroule son histoire, celle d’une femme qui a envie d’un enfant en même temps qu’elle en a peur, oui_mais_il_ne_bat_que_pour_vous_image1dont le coeur déborde d’amour pour les autres mais qui peine à l’exprimer, et dont les cicatrices laissées par la mort de son grand frère ont du mal à se refermer.

Voilà un des albums les plus émouvants de l’année. Il est plein de sentiments et de fantaisie, de petites choses du quotidien et de rêves animaliers. Un mélange surprenant qui permet à cette chronique d’une femme terriblement angoissée de renouveler le genre du récit intime : l’héroïne vogue ainsi dans le monde réel (sa soeur qui élève seule ses enfants, sa vieille maman qui entretient la tombe de son fils décédé, son mec qui plane un peu…) et dans un imaginaire peuplés d’animaux rigolos ou flippants. Des rencontres insolites qui en disent bien plus long qu’une séance chez le psy. Avec son dessin plein de hâchures et de torsions, timide au premier abord mais plein de force au-dedans, Isabelle Pralong propose un long poème graphique à la fois drôle et bouleversant, une oeuvre sincère, puissante et très originale. Une réussite belle et singulière.
bouton_nbd
Achetez Oui mais il ne bat que pour vous sur Fnac.com
Achetez Oui mais il ne bat que pour vous sur Amazon.fr

oui_mais_il_ne_bat_que_pour_vous_image2

Commentaires

Publiez un commentaire