Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

Natsume Ono

Le Monde du manga #27

9 janvier 2013 | 4

Quoi de neuf sur la planète manga ? La mort de Keiji Nakazawa, le palmarès du Japan Media Arts Festival, les meilleures ventes 2012 au Japon, la guerre du yaoï en France… Et toute l’actualité de la culture nipponne autour du monde. […]Lire la suite

Le Monde du manga #18

14 mars 2012 | 8

Quoi de neuf sur la planète manga ? Un nouveau prix en France, toujours la hausse de la TVA, et un spectacle de danse en hommage à Tezuka ! Et toutes les infos en Europe et au Japon. […]Lire la suite

Le Monde du manga #16

18 janvier 2012 |

Quoi de neuf sur la planète manga ? La hausse de la TVA, le développement de l’offre numérique, le prochain Salon du livre, Akira au cinéma… […]Lire la suite

Goyô #8 ****

6 décembre 2011 | 2

Par Natsume Ono. Kana, 7,35 €, le 23 septembre 2011. 8 volumes parus sur 8 – Série terminée au Japon.

Rappelez-vous, Masanosuke était au départ un pauvre rônin (un samouraï sans maître) errant ça et là. En intégrant le clan … Lire la suite

Gente #1 à 3 ***

22 septembre 2010 | 2

Par Natsume Ono, Kana, 8,50€, le 2 juillet 2010.
3 volumes parus sur 3 – Série terminée.
Vous avez été touchés par Ristorante Paradiso ? Les personnages vous ont intrigués, vous voulez en savoir plus sur les débuts du restaurant Casetta dell’orso ? Vous pourrez trouver de nombreuses réponses […]Lire la suite

Goyô #1-5 ****

14 avril 2010 | 13

Par Natsume Ono, Kana, 7,35€, le 12 février 2010.
Masanosuke, un jeune rônin (samouraï sans maître) sans-le-sou, se fait embaucher dans le clan des Goyô. Son rôle de garde du corps auprès du chef Yaichi va amener un certain trouble au sein des membres de la bande. Car ces hommes sont en réalité des brigands […]Lire la suite

Ristorante Paradiso ***

6 avril 2010 | 5

Par Natsume Ono. Kana, 8,50 €, janvier 2010.
À Rome, un petit restaurant paisible est tous les jours plein à craquer. La gent féminine se bouscule pour s’y restaurer. Pourquoi ? Bien sûr, les plats sont délicieux, mais en plus le personnel est composé de beaux hommes dans la fleur de l’âge ! […]Lire la suite