Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Warren Ellis présente Hellblazer

16 décembre 2015 |
SERIE
Warren Ellis présente Hellblazer
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
22.50 €
DATE DE SORTIE
16/10/2015
EAN
2365776930
Achat :

PlancheA_257997Dans sa collection Vertigo Signatures, l’éditeur Urban Comics fait la part belle aux auteurs à mi-chemin entre comics mainstream et univers originaux. Warren Ellis présente Hellblazer regroupe ainsi les histoires de John Constantine écrites par l’auteur britannique (Transmetropolitan). Six en tout, dont l’immersif Hanté, où le célèbre magicien tente de mettre la main sur l’assassin d’Isabel Bracknell, femme avec laquelle il a eu une aventure passionnée mais éphémère. L’ombre d’Aleister Crowley et de la magie plane sur ce meurtre abject… Plus tard, on retrouve Constantine aux prises avec Colin Gates, un fou reclus dans une pièce décorée de graffitis, et affamé de pensées noires…

Plus que le suspense, les histoires enthousiasment par l’ambiance noire et l’introspection cynique de Constantine. Les textes d’Ellis, entre dialogues vifs et voix-off lancinante, y sont pour beaucoup. Clins d’œil appuyés, critique sociale bien sentie à l’endroit de Thatcher (à l’instar d’Alan Moore dans V pour Vendetta), sombre portrait des quartiers interlopes de Londres… La matière est là pour donner des frissons. Graphiquement, les différents dessinateurs s’en donnent à cœur-joie avec des fortunes diverses : Frank Téran impressionne dans un huis-clos flippant avec un trait poisseux et brut, Marcelo Frusin cadre avec maestria alors que Hanté révèle un visuel plus conventionnel, trop lisse souvent. Sans renoncer à une bonne dose de violence dans des récits sous haute tension, Warren Ellis réussit son passage sur Hellblazer et lui rend en même temps un vibrant hommage. Oppressant !

Commentaires

  1. Phil De Gosse

    Qui a traduit cet ouvrage anglo-saxon, svp ?

Publiez un commentaire