Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Adekan #1 ***

19 avril 2012 |

picto-critique-V3-3adekan_couvPar Tsukiji Nao. 7,99 €, Ototo, mars 2012.

Dans un début de XXe siècle imaginaire, où les architectures se tordent dans des perspectives improbables, où chaque personnage est dessiné comme une arabesque baroque et sensuelle, voire lascive, le nonchalant vendeur de parapluies Shirô fait la connaissance d’un jeune policier au sens de l’honneur aigu. Une amitié va naître, parfois ambiguë, mais toujours prompte à souder ce duo hétéroclite dans la résolution d’enquêtes policières à la frontière du paranormal.

adekan_image1Tsukiji Nao est une esthète au trait fin et délicat. Son manga est un véritable livre d’illustrations, dont certaines cases sont de complexes et magnifiques tableaux. Mais loin de se reposer uniquement sur la forme indéniablement envoûtante de son œuvre, l’auteure prend soin de tisser des scénarios à tiroirs où les apparences sont toujours trompeuses et dont les dénouements en surprendront plus d’un par leur ingéniosité et, parfois, leur cruauté.

En ce sens, Adekan s’inscrit tout à fait dans la mouvance créatrice du célèbre studio CLAMP (X, Card Captor Sakura, RG Veda, etc.), dont il partage les pages du même magazine de prépublication au Japon. Sa réussite est de pouvoir rendre l’horreur esthétique, la peur fascinante et de porter un regard féminin sur un univers masculin plein de dangers, de corps se confrontant dans un tourment de haine et de rancœur. Ainsi, un érotisme soft et vénéneux se dégage au final d’Adekan, qui ne pourra que fasciner l’esthète morbide mais glamour et poétique qui sommeille en chacun de nous…

Kara

Achetez Adekan T1 sur Fnac.com
Achetez Adekan T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire