Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 16, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Angoulême 2018 : c’est parti pour le vote du Grand Prix

9 janvier 2018 |

Depuis hier, les auteurs de bande dessinées sont invités à voter pour élire le Grand Prix du Festival d’Angoulême 2018.

angouleme-grand-prix2018-electionQui succédera à Cosey au palmarès des Grands Prix du Festival d’Angoulême ? Réponse le 24 janvier prochain, en ouverture de la 45e édition du Festival international de la bande dessinée. Depuis 2014, ce sont les auteurs professionnels qui sont invités à élire l’un des leurs, « un auteur ou une autrice vivant au moment du vote, récompensé(e) pour l’ensemble de son œuvre et son empreinte sur l’histoire de la bande dessinée ». Tous les auteurs sont éligibles, sauf ceux ayant déjà reçu le Grand Prix ou un prix exceptionnel tels les prix du 10e, 20e, 40e anniversaire ou celui du millénaire (le prix du trentenaire, dit « prix des fondateurs », ayant récompensé Joann Sfar en 2003 n’empêche pas l’auteur du Chat du rabbin à concourir).

Qui peut voter ? Tout auteur de BD professionnel, quelle que soit sa nationalité mais dont les oeuvres sont traduites en français et diffusées dans l’espace francophone. Le vote s’effectue sous forme électronique. Au premier tour (du 8 au 13 janvier), les inscrits choisissent trois noms d’auteurs, sans pondération. À l’issue de ce premier tour, les trois noms ayant recueilli le plus de suffrages sont soumis au vote pour un second tour, qui se déroule du 17 au 21 janvier. De là sortira le nom du lauréat 2018.

Cosey-NBL’an dernier, le Suisse Cosey, qui a succédé au Belge Herman, était finaliste aux côtés de l’Américain Chris Ware et du Français Manu Larcenet. Ce dernier a exprimé sur Facebook en décembre son souhait de ne pas concourir au Grand Prix, se disant déçu et éloigné du monde de la BD, trop en tout cas pour honorer les fonctions de Grand Prix et de défendre la bande dessinée. Alan Moore aussi, plusieurs fois finaliste, avait expressément demandé à ne plus être nommé.

Alors, la voie est-elle toute tracée pour Chris Ware ? Pas sûr. D’autres noms plus rassembleurs pourraient se hisser au second tour. On pourrait en piocher dans la fameuse liste sans femme de 2016, comme Emmanuel Guibert et Christophe Blain, ou encore Christian Binet ou Pierre Christin. Auquel on pourrait ajouter Posy Simmonds, Alison Bechdel, ou Chantal Montellier…

Et vous, pour qui voteriez-vous ?

Publiez un commentaire