Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Arpenter Londres avec Pénélope Bagieu

20 mars 2013 |

Connue des voyageurs qui ne veulent pas s’encombrer d’un guide pesant et lui préfèrent une carte bien conçue, la collection Cartoville de Gallimard s’enrichit d’une nouvelle parution, illustrée par Pénélope Bagieu.

london_couvlondon_mapL’auteure de Cadavre exquis ou de La Page Blanche avec Boulet (récemment célébrée à Angoulême via une petite exposition, et qui travaille actuellement à un album scénarisé par Joann Sfar) partage ainsi en images ses bons plans à Londres. « Ce n’est pas pour rien que Samuel Johnson a dit « Si un homme en a assez de Londres, c’est qu’il en a assez de la vie » », écrit-elle en préface. Avant d’inciter à fréquenter le restaurant brésilien Preto au 72 Wilton road, vers Westminster ; la librairie spécialisée en BD indépendante Gosh au 1 Berwick Street, dans Soho ; les boutiques de fringues vintage dans le Old Spitalfield’s Market ; ou encore les plantureux étals du Borough Market, à deux pas de la fabuleuse Tate Modern… Un petit guide pratique charmant et malin auquel, pour chipoter, on ne reprochera qu’une (micro)chose : ne pas indiquer l’emplacement précis de la carte où se trouvent les bonnes adresses de miss Bagieu.

london_page

—————————–

Cartoville Londres avec Pénélope Bagieu
Ouvrage collectif.
Gallimard, 10,90€, le 21 mars 2013.

Images © Gallimard / Pénélope Bagieu.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Votez pour cet article

—————————–

Commentaires

  1. londoner

    Kikuchi « meilleur poisson cru de Londres »… muhaha.. Pauvre Pénélope qui ne rayonne pas plus loin qu’a 1 mile de Topshop. La mode ou les vraies bonnes adresses il faut choisir.

  2. oh mais ca à l’air chouette!
    je vais allée voir ça de plus prêts.

  3. Stem

    Quelle horreur. Elle a passé son temps a demander des adresses sur Twitter et voici qu’elle en sort un livre… Cette fille me fait gerber de plus en plus par son côté superficiel et commercial.

Publiez un commentaire