Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 13, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

Bande dessinée

LES + DU BLOG : COMICS 3/3

26 septembre 2006 |

Nighthawk, un clône de Batman encore moins câlin que l’original, défenestre, pulvérise les rotules, déchire les carotides.

SUPRÊME NOIRCEUR
Autre série dérangeante, Supreme power. Avec son habileté à appuyer où ça fait mal le scénariste J. Michael Straczynski revisite les mythes de Superman et de Batman. Un vaisseau alien se crashe dans un champ avec un bébé à l’intérieur. On connaît. La suite moins : l’armée américaine récupère l’enfant et le fait élever en vase clos dans l’idée de le modeler en arme absolue. Problème, un département trouve malin de traiter des détenus dangereux avec de l’ADN retrouvée dans le vaisseau du môme venu d’ailleurs. Une vingtaine de cobayes prennent la tangente, bourrés de pouvoirs étranges et dotés d’un sens moral discutable. De son côté, Mark Milton, devenu grand et ayant découvert ses pouvoirs, décide de vivre sa vie loin des galonnés. Ceux-ci vont peu apprécier et se lancer dans les pires turpitudes pour récupérer leur ex-future arme absolue.
À partir de là, Straczynski * n’a plus qu’à laisser agir les produits, se contentant d’appliquer des règles de bon sens aux

Lire la suite

« LES PETITS RIENS DE LEWIS TRONDHEIM »

26 septembre 2006 |

LES PETITS RIENS DE LEWIS TRONDHEIM par Trondheim. Delcourt, 12,90 euros, le 18 octobre.

Critique par Damien Perez publiée dans BoDoï 100 (octobre 2006)

Et voir les planches 1, 2, 3, et 4 (© Delcourt)

Lire la suite

LES + DU BLOG : FRANCO-BELGE ET MANGA

25 septembre 2006 |


Y A COMME UN LOUP…

-Bonjour, je viens de lire une BD avec des loups ! dit le lecteur de franco-belge.
-Bonjour, c’est drôle, moi aussi, répondit le lecteur de mangas.
-C’était bien ! Au début du Temps des loups, il y a une phrase tirée de L’Appel de la forêt, un livre de Jack London. Et bien, ce livre je l’ai lu l’année dernière, dit le lecteur de franco-belge.
-C’est amusant, sur le rabat de L’Homme de la Toundra, il est marqué que les nouvelles qui composent mon album sont un hommage à l’œuvre de Jack London ! répondit le lecteur de mangas.
-J’ai adoré quand les loups apparaissent sur la colline. On les voit dans sept cases. Il y en a même une grande où un loup court au fond. C’est beau les loups, dit le lecteur de franco-belge.
-Dans mon manga, il y a des tas de loups qui courent, qui sautent, qui mordent. Ils ont de ces dents ! Ça fiche presque la trouille. On comprend que les hommes aient peur, répondit le lecteur de mangas.
-Dans les Pyrénées, les hommes sont méchants. On veut remettre des loups pour que ce soit comme avant et j’ai vu à la télé que des chasseurs viennent d’en tuer deux. C’est pas bien ! dit le lecteur de franco-belge.
-Non, c’est pas bien, mais en voyant les dents des loups dans L’Homme de la toundra, je n’avais pas envie d’être un homme sans arme ou un mouton. Ta BD montre les loups des Pyrénées ? demanda le lecteur de mangas.
-Je ne sais pas. Ça se passe dans le futur, les villes sont tristes, il y a une très belle image de ville morte sous la neige en première page. C’est une photo. Et les hommes n’ont presque plus d’essence, sauf les très très riches. Alors les gens vivent à beaucoup dans des fermes à la campagne. Mon père dit que ces pages lui rappelle furieusement un truc qu’il appelle l’arme-à-litre d’un certain Crespin, j’ai pas bien compris, dit le lecteur de franco-belge.

Lire la suite

YANN

25 septembre 2006 |

CONTER FLEURET Il continue à prospecter du côté de la jeune génération. Voici donc Le Sang des Porphyres (avec Parnotte, critique page 28) et Tiffany (avec Herval). Cette jeune dame, descendante du frère de Jeanne d’arc (attention sujet brûlant) … Lire la suite

LES + DU BLOG : « HENRI DÉSIRÉ LANDRU »

25 septembre 2006 |

Les dames séduites par Landru commençaient par connaître la douceur d’un bon lit avec tout ce qu’il faut à bord…

POELE A GRATTER

Henri Désiré Landru fut guillotiné le 22 février 1922, après avoir été reconnu coupable des meurtres de 22 femmes. Des affaires leur appartenant (agrafes, boutons-pression, etc.) avaient été découvertes dans le poêle de la maison de campagne de ce Parisien et des débris humains exhumés de son jardin. Aucun corps identifiable n’avait été retrouvé, l’accusé n’avait jamais rien avoué. Un des arguments de l’accusation – qui fit beaucoup rire – fut que ce barbichu séducteur achetait toujours un aller-retour Gambay pour lui et un aller simple pour sa dulcinée du jour. Évidemment, si celle-ci s’en allait par la cheminée, la dépense d’un billet retour ne s’imposait pas.
Partant de ces données, Chabouté s’est mis en tête de raconter la véritable histoire de Landru. Sans évidemment toucher un seul de ces éléments historiques mais s’autorisant tous les chemins parallèles. Ses pistes étaient simples : l’arrestation de Landru se produit le 12 avril 1919, quelques mois après l’armistice qui met fin à la guerre de 14-18. On peut supposer que le gouvernement ne vit pas d’un mauvais œil une affaire criminelle jetant un tel boucher sous les feux de l’actualité. Tant que le public se passionnerait pour les crimes de Landru, sans doute penserait-il un peu moins aux responsables de l’autre boucherie, celle qui venait de coûter la vie à des millions de jeunes Français et Allemands.

Lire la suite

« LA PERDIDA »

25 septembre 2006 |

LA PERDIDA de Jessica Abel. Delcourt. 254 pages, n&b, 25 euros, le 4 octobre.

Critique par Jean-Pierre Fuéri publiée dans BoDoï 100 (octobre 2006)

Et voir les planches 3, 4, 5, 6 et 7 (© Delcourt)

Lire la suite

LES + DU BLOG : EN DIRECT AVEC MŒBIUS

23 septembre 2006 | 4

« TROIS NOUVEAUX INSIDE MOEBIUS AVANT FIN 2007 »
Malgré le soleil sur Paris, ils étaient une bonne cinquantaine à être venu écouter Jean Giraud-Mœbius parler d’Inside Mœbius et de Blueberry, samedi après-midi à la Fnac des Ternes. Dans ces carnets, Jean Giraud-Mœbius se confronte à ses personnages –sans complaisance envers leur papa- et se retrouve lui-même à différents âges.

Extraits :
Inside MoebiusINSIDE : « Je travaille au tome 9 d’Inside Mœbius qui sera sans doute le dernier. Je pense être arrivé aux limites du genre. Je dessine toujours en direct sur un carnet légèrement plus grand que l’album. Mon travail a évolué. Ainsi, dans le tome 3, j’ai tellement pris de plaisir à retoucher mon premier jet que j’arrive à un travail d’une définition semblable à celle d’un Major fatal.
« Les parutions vont s’accélérer. Le 3 paraîtra avant la fin de l’année, les 4 et 5 en 2007. A la fin, un coffret réunira les neuf tomes. Ce sera un bel objet. 20 euros l’album petit format, cela peut paraître cher, mais c’est le prix minimum pour équilibrer le budget avec un bénéfice rikiki. Peut-être, plus tard, existera-t-il une version moins recherchée et moins chère. Peut-être.» Lire la suite

LES + DU BLOG : TÉLÉ ET RADIO

23 septembre 2006 |


(Illusration extraite de Cabu et Paris © Hoebecke)
FRANCE 5 : CABU, AU SAUT DU LIT

Vous aussi avez loupé l’émission Cabu politiquement incorrect, qui vient de passer sur la TNT ? Une session de rattrapage est prévue dimanche 24 septembre (demain)… sur France 5 à 8h 45. Vive les magnétoscopes…
Voici ce qu’en dit, sous le titre Les joyeux coups de plume de Cabu, Renaud Saint-Criq dans le quotidien Le Parisien daté de jeudi : « Loin des hagiographies qui plombent souvent l’exercice, les réalisateurs Jérôme Lambert et Philippe Picard ont eu l’intelligence d’adapter la forme et le fond de leur docu à la personnalité farfelue de leur interlocuteur. C’est donc Duduche, un des personnages de Cabu, qui raconte, avec Antoine de Caunes, parfait dans le rôle de la voix off. Les copains, Cavanna, Wolinski ou Gotlib y vont également de leur couplet (…). Cabu parle de l’armée pendant qu’un défilé de ses croquis donne le fou rire, tord le cou à la religion, retrace l’histoire d’Hara-Kiri et de Charlie hebdo(…) »
À lire sur bodoi.info : une interview de Cabu sur son expo sur la capitale dans les locaux de la mairie de Paris. À savourer dans BoDoï 99 : son carnet de voyage à travers Paris.
Lire la suite