Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 1, 2014

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Emile Bravo et Fred Bernard dans les tranchées

12 mars 2014 |

Emile Bravo et Fred Bernard commémorent le centenaire de la Grande Guerre avec un petit livre jeunesse émouvant et juste : On nous a coupé les ailes.

on-nous-a-coupe-les-ailes_couvPour écrire ce petit livre à destination des enfants à partir de 7-8 ans, Fred Bernard s’est inspiré de petites maquettes d’avions fabriquées dans des douilles et des souvenirs de l’arrière-grand-père de sa compagne. L’histoire est celle de René, jeune homme du début du XXe siècle fasciné par la conquête du ciel, qui rêve de piloter un jour ces drôles de machines. Mais, soldat dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, il sera dégouté par l’usage qui sera fait de ces prodiges mécaniques…

En conteur né, l’auteur de La Patience du tigre et Chroniques de la vigne déroule son histoire en deux temps parallèles, les souvenirs d’enfance rêveuse de René, et son quotidien dans les tranchées raconté sous forme de lettres à sa mère. Et pour mettre en images ce récit poignant au texte parfois très poétique, Émile Bravo (Les Sept ours nains, Jules…) propose des compositions panoramiques dynamiques ou des plans rapprochés expressifs, qui insufflent beaucoup de vie dans les pages, et aident à l’immersion des plus jeunes lecteurs.

on-nous-a-coupe-les-ailes_image1

On nous a coupé les ailes s’impose comme un récit d’une grande richesse autour de la Première Guerre mondiale, ouvrant de multiples pistes pédagogiques. Car il évoque à la fois l’histoire militaire (les tirailleurs sénégalais, le départ en campagne la fleur au fusil, l’absurdité de la guerre de position où des milliers d’hommes meurent pour défendre une colline, les pelotons d’exécution…), les progrès technologiques de ces années-là à travers les débuts de l’aviation, la France rurale d’avant-guerre… on-nous-a-coupe-les-ailes_image2Mais au-delà d’être un support bienvenu en ces temps de commémoration, ce petit livre carré se révèle comme une lecture extrêmement touchante, pour les petits comme pour les grands. Et dont le titre, qui se comprend vraiment quand on referme l’ouvrage, symbolise parfaitement l’horreur d’une guerre qui a fauché la jeunesse européenne, en la massacrant ou en lui faisant perdre ses rêves d’un monde meilleur.

________________________

On nous a coupé les ailes.
Par Émile Bravo et Fred Bernard.
Albin Michel jeunesse, 11,50 €, le 5 mars 2014.
Achetez-la sur Amazon.fr

________________________

on-nous-a-coupe-les-ailes_image3

Publiez un commentaire

Login

Register | Lost your password?