Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Règne #1

6 janvier 2017 |
SERIE
Le Règne
ALBUM
La Saison des démons - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.45 €
DATE DE SORTIE
06/01/2017
EAN
2803636727
Achat :

Pour des milliers de créatures, c’est l’exode. Car la Terre, dépeuplée des hommes, est en proie aux bouleversements climatiques, attribués par les espèces survivantes (des animaux anthropomorphes) à un châtiment divin. Or, sur le chemin vers un prétendu sanctuaire, les dangers sont nombreux. Surtout les pillards et autres détrousseurs sanguinaires. Une famille de nobles s’empresse de prendre la route, avec moult richesses et esclaves à échanger le cas échéant, et s’adjoint les services d’un trio de mercenaires pour assurer sa sécurité. Ce qui ne sera pas de trop…

le_regne_image1Intéressante idée de récit de SF post-apocalyptique : mettre en scène de nouvelles espèces, mi-hommes ni-animaux, en mode survie dans un milieu hostile, sans se noyer dans les explications du pourquoi ou du comment. Ainsi, on est plongés dès la première page en plein coeur de l’action, une attaque de ratons-laveurs armés sur le convoi. Problème, ce parti-pris est rapidement gênant, car on a du mal à s’attacher à des personnages sortis de nulle part et qui obéissent à des lois qui nous demeurent inconnues. Bien sûr, des informations sont distillées ici ou là, mais un petit temps d’introduction aurait été nécessaire à une meilleure immersion dans cet univers imaginé par Sylvain Runberg (Millénium Saga, Sept cannibales, Drones…). D’autant qu’Olivier Boiscommun (Meutes, La Cité de l’arche, Pietrolino…) – au dessin dynamique et élégant malgré quelques risques mal maîtrisés en termes d’anatomie et de mouvement, ainsi qu’une palette d’aquarelle un poil délavée – reste trop collé à des personnages mollement incarnés et ne prend pas assez de hauteur. Un premier tome peu palpitant et bancal, qui laisse un sentiment de gâchis.

le_regne_image2

Publiez un commentaire