Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 27, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Ogres-Dieux – Demi sang

29 juillet 2016 |
SERIE
Les Ogres-Dieux
ALBUM
Demi sang - 2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
22.95 €
DATE DE SORTIE
15/06/2016
EAN
2302048490
Achat :

Pour gravir les échelons dans un monde dominé par des ogres titanesques et géré au quotidien par des familles nobles, il n’y a pas beaucoup de solutions. Surtout quand on est un gamin du peuple, bâtard d’un gentilhomme distant. Mais Yori a un rêve : il va devenir chambellan, par tous les moyens. Même les plus abjects.

ogresDieuxDemiSang_image1Après un premier volume coup de poing, chef d’oeuvre de récit gothique plus que troublant, Hubert Bertrand Gatignol développe leur univers avec un second livre qui, s’il peut se lire indépendamment du premier, le complète parfaitement. Car les auteurs s’attachent à décrire ici, non pas la vie déliquescente de la fin de la lignée des ogres-dieux, mais celle des humains qui sont à leur service, au premier rang desquels le chambellan, sorte de ministre gestionnaire de la destinée du peuple. Et pour ce faire, ils content le parcours du jeune Yori, bâtard dédaigné par les nobles, battu et violé par ses « camarades ». Et qui va s’endurcir au fil des épreuves jusqu’à devenir un monstre glacial dévoré d’ambition et ivre de pouvoir.

Le scénariste Hubert (Beauté, La Chair de l’araignée, Miss pas touche, Ma vie posthume, Le Temple du passé…) possède ce talent rare d’aborder des thèmes forts et actuels à travers la mieux ficelée des fictions. En effet, il parle ici de commerce et de violences sexuels, de dégénérescence du corps, de rapports complexes avec la nourriture, de bas calculs politiques, de liens familiaux troubles, et de déviances en tous genres, sans jamais tomber dans le pathos ni la leçon de morale. En alternant séquences de BD et pages de conte – admirablement écrites –, il se permet de donner à son univers la dimension suffisante pour accueillir tous ces sujets, sans oublier de s’inclure dans la tradition des récits gothiques vertigineux et effrayants. Auquel le trait expressif et tout en mouvement, proche de l’animation, de Bertrand Gatignol (Pistouvi) donne toute la grâce et la terreur.

On espère dès lors que cette saga, violente, intelligente et ambitieuse, se développera encore, car le monde des ogres-dieux n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Et des heures de bonheur de lecture.

ogresDieuxDemiSang_image2

Publiez un commentaire