Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

L'Honneur des Tzarom #1 **

8 janvier 2010 |

lhonneur_des_tzarom_couvpasmalPar Paul Cauuet et Wilfrid Lupano. Delcourt, 12,90 €, le 6 janvier 2010.

Ça pourrait s’appeler « Les Gitans de l’espace » ou « Les Tziganes intergalactiques ». En effet, cette nouvelle série met en scène, dans un univers à la Star Wars, une famille de gitans escrocs, voleurs et grandes gueules, qui ne comptent que sur eux pour sortir de prison la maman, arrêtée pour divers délits. lhonneur_des_tzarom_image Action, chansons, humour et lieux communs s’enchaînent alors sur un rythme effréné, pour un album divertissant mais qui laisse une drôle d’impression.

En effet, le dessin cartoon, élastique et joliment coloré de Paul Cauuet (Aster) colle parfaitement à l’ambiance décontractée et humoristique créée par Wilfrid Lupano (Alim le tanneur, L’Ivresse des fantômes…). On est ainsi dans un univers SF avec de jolis vaisseaux, des robots rigolos, et des créatures biscornues, et le scénario mêlant arnaques et gentilles manipulations avance tambour battant. Pas le temps de s’ennuyer donc, mais on trouve toutefois celui de s’interroger. Car l’éternelle présentation des gitans comme des voleurs de poules, ayant un haut sens de l’honneur, habitant dans des roulottes (même spatiales) et dansant autour d’un feu le soir semble carrément éculée. Voire franchement discutable. De quoi gâcher un peu le plaisir de lecture de cette dynamique aventure SF…

Achetez L’Honneur des Tzarom T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Laurent

    « l’éternelle présentation des gitans comme des voleurs de poules, ayant un haut sens de l’honneur, habitant dans des roulottes (même spatiales) et dansant autour d’un feu le soir semble carrément éculée. Voire franchement discutable.  »

    Heuuuu….il faut pas déconner non plus ! Si on les représente dans une baraque, tranquillent, écoutant du carla bruni, c’est plus des gitans ! Lupano et Cauuet jouent avec les clichés, de là à dire que c’est discutable…. mouais… bof !

  2. Laurent

    « l’éternelle présentation des gitans comme des voleurs de poules, ayant un haut sens de l’honneur, habitant dans des roulottes (même spatiales) et dansant autour d’un feu le soir semble carrément éculée. Voire franchement discutable.  »

    Heuuuu….il faut pas déconner non plus ! Si on les représente dans une baraque, tranquillent, écoutant du carla bruni, c’est plus des gitans ! Lupano et Cauuet jouent avec les clichés, de là à dire que c’est discutable…. mouais… bof !

Publiez un commentaire