Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

L’île Panorama **

2 juin 2010 |

lile_panorama_couvpasmalPar Suehiro Maruo et Ranpo Edogawa. Casterman/Sakka, 13,50 €, le 21 avril 2010.

Hirosuke est un écrivain en perte de vitesse. A la mort du richissime Komoda, une de ses anciennes connaissances qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, le romancier décide d’usurper son identité pour réaliser son rêve. Il va enfin pouvoir mettre en oeuvre son projet de paradis terrestre…

lile_panorama_imageSuehiro Maruo (La Jeune Fille aux camélias) s’est fait connaître grâce à son style ero-guro (érotico-grotesque), adulte et gore. Il réalise ici une adaptation de L’Île Panorama, roman du pionnier japonais du genre policier : Ranpo Edogawa. Depuis le départ de Frédéric Boilet, le label Sakka Auteurs se faisait de plus en plus rare. C’était donc avec une certaine envie que l’on attendait ce titre. Mais ce qui surprend tout d’abord dans cette histoire est la ressemblance de Komoda et d’Hirosuke. Celle-ci est si impressionnante que personne ne semble percevoir la supercherie. De plus, le comportement étrange de l’imposteur est simplement mis sur le dos de la résurrection miraculeuse de cet individu. Sa femme s’aperçoit de la tromperie mais ne dit bizarrement rien… Enfin, le pire revient tout de même à la conclusion expéditive qui laisse dubitatif. En 16 pages (sur 272), Akechi Kogorô règle cette enquête qui au final n’en était pas une !

Passé ces facilités scénaristiques, Suehiro Maruo profite copieusement de ce one-shot pour mettre en avant son talent de dessinateur. Dans cette île où le nudisme est synonyme de bien-être, tous les besoins primaires sont comblés et l’homme vie en harmonie avec la nature. Le dessinateur produit des décors fins et précis, qui flattent l’œil grâce à une profusion de détails.

Achetez L’Île Panorama sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com.

Commentaires

Publiez un commentaire