Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 28, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

New National Kid

21 février 2014 |
SERIE
New National Kid
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
23 €
DATE DE SORTIE
21/02/2014
EAN
2353480608
Achat :

Suite chronologique de DDT, le recueil New National Kid contient quelques belles pièces du Maruo des années 1980. C’est ici que ses références éclatent le plus abondamment, entre l’hypnotique Somnambule – quels dessins, quel bijou! – qui réveille le cinéma expressionniste allemand, citant directement M. le Maudit et Le Cabinet du Dr. Caligari, ou l’ouragan Fourmi électrique dont la chute vertigineuse convoque Videodrome autant qu’elle préfigure la frénésie industrielle d’un Tetsuo. À cheval entre l’arrière et l’avant-garde, Maruo n’oublie jamais les arômes d’autrefois, entre les icônes désuètes de la pop culture japonaise, l’imagerie de la Seconde Guerre mondiale, ou les crimes ordinaires de Fraise envenimée qui évoquent La Chambre rouge d’Edogawa Ranpo.

New-National-Kid-caseSi certaines nouvelles magnétisent l’œil comme l’esprit, à l’image du Carnet d’or et sa perçante mise en abyme, Maruo n’est en revanche jamais aussi soporifique que lorsqu’il raconte une histoire trop classique (Hoffman l’incroyable) tandis que quelques segments, forgés sur une maigre idée (BAD, SÔJIN) ou à la qualité graphique moindre (Vive la mort), déçoivent. On se demande parfois ce que l’on vient de lire avant d’entamer l’histoire suivante, les doigts croisés… Pas si charnel et pas si sanglant pour l’auteur, New National Kid est d’ailleurs nettement moins glaçant que les tabous érotico-grotesques d’un DDT mais devrait pourtant, une fois encore, polariser les foules avec son ersatz de Führer et ses étoiles de David en pagaille – faut-il encore le rappeler, cette imagerie n’est que décalage.

En s’écartant quelquefois de sa posture de poète noir pour s’improviser auteur d’humour ou de science-fiction, Maruo perd de sa flamboyance et s’approche peut-être trop de l’ordinaire… Mais en son temple – celui du rêve, celui du cauchemar –, le maitre est roi. Vous qui entrez, y trouverez toujours quelques perles d’imaginaire dérangeant.

NEW NATIONAL KID © Suehiro Maruo / Seirinkogeisha / Le Lézard Noir

New-National-Kid-planche

Publiez un commentaire