Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Poissons en eaux troubles ***

19 avril 2013 |

picto-critique-V3-3poissons_en_eaux_troubles_couvPar Susumu Katsumata. Le Lézard noir, 22€, le 19 avril 2013.

Susumu Katsumata a commencé la bande dessinée à 23 ans en publiant des titres dans le magazine Garo. C’est donc aux côtés de Yoshihiro Tatsumi (Une vie dans les marges #1, #2), Shigeru Mizuki (Opération Mort, Vie de Mizuki), Shin’ichi Abe (Un gentil garçon) ou Yoshiharu Tsuge (L’Homme sans talent) qu’il fit ses premiers pas. Adepte des histoires adultes courtes, il réussit rapidement à se faire une place de choix dans le manga d’auteur.

Parmi les 9 récits anciens publiés ici, vous trouverez trois types d’histoires. Deux nouvelles portent sur le nucléaire, quatre contes campagnards sont peuplés de yôkaï (créatures fantastiques japonaises) et les trois dernières sont plus intimistes, plus sombres et librement inspirées de la vie de l’auteur. La diversité de ce recueil est d’ailleurs son point fort et son point faible, car chaque genre ne parlera pas forcément à toutes les sensibilités. poissons_en_eaux_troubles_image1Le dessin de l’auteur varie également en fonction du thème qu’il aborde. S’il est simple dans les récits documentaires, il est très vivant dans les histoires fantastiques, puis, subtil et juste dans les nouvelles intimistes. Toutes les histoires sont intemporelles, mais les deux chapitres sur le nucléaire sont troublants de vérité et d’actualité. Le premier a d’ailleurs pour décor la tristement célèbre centrale de Fukushima Daiichi. Cette présentation de la vie quotidienne des travailleurs du nucléaire fait froid dans le dos. Les moyens de protection des hommes sont dérisoires, leur situation précaire et l’information sur les risques du métier est quasi inexistante.

En plus d’être un bel objet livre accompagné d’un appareil critique éclairant et nécessaire, ce nouvel ouvrage de Susumu Katsumata nous permet de voyager au cœur du Japon entre le moi, le traditionnel et le technologique. Son intérêt pour l’anodin et les personnages ordinaires transmet de belles émotions en toute subtilité. En effet, beaucoup moins descriptifs, les sept récits qui suivent sont très humains et sensibles. Les silences, les non-dits et le banal quotidien se mêlent à la solitude et à l’exclusion pour faire sens.

Shinkaigyo © Yoshiko Katsumata 2013 / Seirinkogeisha / Le Lézard Noir

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

poissons_en_eaux_troubles_image2

Publiez un commentaire