Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 28, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Posy Simmonds, Grand Boum 2020 à Blois

23 novembre 2020 |

L’autrice anglaise Posy Simmonds est récompensée du Grand Boum au festival BD Boum de Blois 2020.

Posy-Simmonds-photo Annulé sous sa forme habituelle pour cause de Covid, le festival BD Boum a tout de même remis ses prix, et notamment son Grand Boum, récompensant un auteur ou une autrice pour l’ensemble de son oeuvre. Cette année, c’est Posy Simmonds qui décroche le prestigieux prix, succédant au palmarès à Émile Bravo. Une exposition lui sera dédiée lors de l’édition 2021 du festival, et elle en réalisera l’affiche.

Née en Angleterre en 1945, Posy Simmonds étudie à la Sorbonne à Paris puis à la Central School of Art and Design de Londres. Elle démarre dans la presse dès la fin des années 1960, mais sa carrière décolle vraiment en 1972 avec le début de sa collaboration avec le quotidien The Guardian. C’est dans ses pages qu’elle lancera sa première bande dessinée, The Silent Three of St Botolph’s (1977). Mais c’est surtout Gemma Bovery (1997), libre adaptation du Madame Bovary de Flaubert, qui la fait connaître au-delà de son territoire britannique. Dans une histoire toute en finesse, elle y pose les bases de ce qu’on appellera bientôt le roman graphique. Dix ans plus tard, elle sort Tamara Drewe, adapté au cinéma par Stephen Frears, salué en France par le Grand Prix de l’ACBD et un prix à Angoulême. Angoulême où elle fut présidente du Grand Jury lors de l’édition 2017, et en compétition de nouveau avec son dernier album en date, le polar Cassandra Darke. L’an dernier, Denoël Graphic (son éditeur en VF) a publié un passionnant ouvrage sur son travail, et le Pulp Festival l’a mise à l’honneur.

Les autres prix de BD Boum 2020:

– Prix Jacques-Lob (pour un ou une scénariste) : Lucie Durbiano
Créé en 1991 en hommage à Jacques Lob, le prix est remis chaque année à un-e scénariste Lucie Durbiano
– Prix Région Centre-Val de Loire (récompense une BD pour sa portée citoyenne) : L’Oasis (Simon Hureau, Dargaud)
– Prix Ligue de l’enseignement 41 (BD jeunesse) : Lulu et Nelson (Charlotte Girard, Jean-Marie Omont et Aurélie Neyret, Soleil)
– Prix Conseil départemental de Loir-et-Cher (BD pour les 11-14 ans) : Au-delà des étoiles (Cee Cee Mia et Lesdeuxpareilles, Dupuis)
– Prix LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE (récompense un auteur de la région de la zone de diffusion du quotidien) : Titwane pour Le Charles de Gaulle – Immersion à bord du porte-avions nucléaire (avec Raynal Pellicer), aux éditions La Martinière
– Bourse Tremplin Caisse d’épargne (pour un auteur en voie de professionnalisation) : Violette Vaïsse, La Tempête, (Paris – 75)

Publiez un commentaire