Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Un oeil sur les comics #7 : Kick-Ass

15 mars 2010 |

oeil_comics_introC’est sans doute le comics qui va faire du bruit ce printemps. Pour sa septième chronique sur BoDoï, Thomas Rivière, animateur du blog Comics Place, nous parle de Kick-Ass, une série coup-de-boule signée par le scénariste Mark Millar et le dessinateur John Romita Jr. Un comics fun et violent, un vrai plaisir coupable, qui sort en France cette semaine chez Panini, et dont l’adaptation ciné est attendue pour avril.

oeil_comics_kickass1Depuis dix ans, Mark Millar est un nom qui résonne à l’oreille des lecteurs de comics partout dans le monde. Il est souvent associé à des histoires cultes, de celles qui restent. Il est adulé par ses fans autant qu’il est détesté par ses détracteurs. Mark Millar sait faire parler de lui, il sait prendre des risques, il sait surprendre, et surtout il sait écrire.

Mark Millar s’est fait connaître en 1999 quand il a repris la série The Authority après Warren Ellis. Personne ne donnait cher de sa peau, ni de celle de la série. Mais en quelques mois et quelques numéros, elle devient culte, et Millar se pose comme l’homme en forme. Marvel lui saute dessus et lui propose de repenser les Vengeurs de papa. De cette rencontre naîtra The Ultimates, peut-être le meilleur comics de super-héros de la dernière décennie. The Ultimates a en effet tout du blockbuster : populaire, soigné, drôle, efficace, culte. La lune de miel avec Marvel peut commencer.

Pendant une dizaine d’année, l’Écossais va écrire des comics au kilomètre pour la Maison des idées. Certains resteront à jamais dans le panthéon des comics (Old Man Logan, The Ultimates…), d’autres moins appliqués rencontreront un certain succès sans pour autant enter dans la légende (Ultimate X-Men, Marvel Knight Spider-Man, Fantastic Four…). Mais Millar s’est fait un nom et il a su mettre en avant ses capacités de scénariste. Alors, loin du modèle économique des majors, et donc sans leur soutien marketing et financier, il prend le risque de lancer ses propres séries. oeil_comics_kickass_couv Trois titres naîtront de cette entreprise : The Unfunnies, une parodie ratée des dessins animés Hanna Barbera; Chosen, qui aura du mal à trouver son public ; et Wanted, son gros carton. Cette BD prouve la viabilité du système, remplit les caisses et bouscule l’ordre établi : un titre paru chez Image Comics rivalise avec les grosses locomotives de Marvel. Voilà qui permet à l’auteur d’envisager un avenir radieux. Wanted sera librement adapté au ciné – avec Angelina Jolie – et rencontrera un succès mondial.

Fort de sa réussite, Mark Millar lance deux autres séries : War Heroes et surtout Kick-Ass, avec John Romita Jr au dessin, qui paraît chez Icon, le label indépendant de Marvel (l’auteur conserve les droits sur son personnage). Le titre devient un succès immédiat. Kick-Ass raconte les aventures d’un lycéen amateur de comics qui décide de devenir un héros. Une vidéo sur YouTube plus tard, et Kick-Ass (c’est son nom de justicier) devient la coqueluche des médias, si bien que tout le monde commence à l’imiter. Mais comment faire pour survivre sans pouvoir dans la jungle urbaine ? Kick-Ass rencontrera sur son chemin des alliés et des ennemis, une série est née.

Ce qui caractérise Kick-Ass, c’est à la fois sa violence et son coté fun. Kick-Ass est gore mais défoule, il s’offre des scènes fortes mais fait grincer des dents. La marque de fabrique de Millar, c’est qu’il date ses BD avec beaucoup de références à la culture populaire. Kick-Ass n’échappe pas à la règle, c’est écrit aux petits oignons, c’est un plaisir coupable. L’autre force du récit, c’est le trait puissant et massif de John Romita Jr. qui s’éclate sur autre chose que du Spider-Man ou du Hulk. Un vrai bonheur.

oeil_comics_kickass_filmKick-Ass arrive en France le 17 mars dans toutes les bonnes librairies, c’est un comics à découvrir. Panini nous refait le coup du double achat en coupant le récit en 8 parties dans deux volumes à 11 €. Kick-Ass arrive aussi au cinéma en avril, dans un film réalisé par Matthew Vaughn et produit en parallèle du comics. Un film qui promet d’être fidèle à la série, déjà culte avant sa sortie en France, et dont la réputation n’est pas galvaudée. Un comics qui tient ses promesses, un nouveau chef-d’oeuvre signé Mark Millar, un morceau d’histoire des comics à vivre.

Thomas Rivière

________________________________

Kick-Ass #1.
Par John Romita Jr. et Mark Millar.
Panini, 11 €, le 17 mars 2010.
Achetez Kick-Ass T1 sur Amazon.fr

Kick-Ass, le film.
Par Matthew Vaughn.
Avec Aaron Johnson, Nicolas Cage, Christopher Mintz-Plasse, Clak Duke…
Le 21 avril 2010.

________________________________

KICK-ASS – BANDE-ANNONCE VOST FR

Commentaires

Publiez un commentaire