Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Temps retrouvés #1-2

7 octobre 2019 |
SERIE
Les Temps Retrouvés
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
15 €
DATE DE SORTIE
19/09/2019
EAN
B07RTG9PHR
Achat :

Les histoires d’amour finissent mal, en général. Encore faudrait-il que certaines commencent ! Les histoires d’amour impossibles sont monnaie courante dans la littérature mondiale, avec ses amants tragiques que tout sépare : statut social, rivalités entres familles, etc. Il est cependant un élément qui peut encore perturber les clichés du genre. En effet, Ippei et Kotoko sont de jeunes amoureux… ayant dépassés les 70 ans !

les-temps-rerouves_image1Fringuant retraité traînant avec une bande de chenapans pas franchement plus jeunes, Ippei gère sa petite vie de veuf en centre de loisirs du troisième âge du coin, et les déboire de son fils, un médiocre entrepreneur. Puis, au détour d’une salle de musique, Ippei tombe sous le charme de Kotoko, enseignante à la retraite et veuve également. Entre rendez-vous romantiques et confidences mutuelles sur leurs amours passés, l’espoir d’une vie nouvelle à deux commence à poindre…

Les Temps retrouvés est un véritable tourbillon d’émotions portées par la narration émouvante d’auteurs inspirés. D’abord l’empathie de voir un Ippei retrouvant la fougue amoureuse de sa jeunesse, mais aussi doutant de sa capacité à assumer une nouvelle histoire d’amour à son âge. La colère de voir les conventions sociales et les préjugés prendre le dessus sur une belle histoire qui ne demande qu’à démarrer, enfin. La nostalgie de voir les souvenirs de chacun se croiser, de se dire qu’on pourrait avoir vécu telle anecdote. Et surtout, cette force de la véracité des évènements décrits, aussi bien pour les émotions que les frustrations que peut ressentir le lecteur à la vue de cette belle romance entravée par la peur des apparences, les différences entre générations, voire l’ennemi intérieur provenant de sa propre famille.

Clairement influencé par la bande dessinée occidentale, Les Temps retrouvés est une délicieuse madeleine de Proust parlant aussi bien de passé que d’avenir, entièrement en couleurs (rarissime dans le manga), et se lisant de gauche à droite. Les auteurs, qui avaient déjà signé Sous un ciel noveau, nous invitent à vivre la romance de deux nouveaux adolescents qui régaleront toutes les générations, les jeunes, les adultes comme les seniors en leurs assénant un principe simple : il n’est jamais trop tard !

Kara

les-temps-rerouves_image2

Publiez un commentaire