Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 24, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Pilmix, une association pour "promouvoir la BD numérique"

5 février 2010 |

pilmix_image1La bande dessinée numérique existe sur le web depuis des années, de nouveaux modèles commerciaux sont en train de germer, les éditeurs traditionnels se grattent encore la tête pour savoir ce qu’il convient de faire et les auteurs craignent de voir leurs revenus fondre comme un iPhone en surchauffe. C’est dans ce contexte que la nouvelle association Pilmix se propose de « promouvoir la bande dessinée numérique ». Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

« Promouvoir, c’est à la fois montrer aux auteurs ce qu’est la BD numérique et ce qu’il est possible de faire en matière de création, mais aussi sensibiliser le public, initier des vocations et bien sûr faire de la communication autour du sujet », explique Julien Falgas, président de l’association. pilmix_image2Au départ de Pilmix, il y a le site webcomics.fr, qui héberge des milliers de planches, gratuitement, pour près de 400 auteurs. « Nous avions envisagé de créer une activité économique afin de rémunérer notre développeur et payer l’hébergement qui commence à coûter assez cher. Mais aucun des membres fondateurs de webcomics, dont je suis, ne pouvait lâcher comme ça son boulot. C’est pour cela que nous avons choisi de fonder une association, car il nous fallait une structure pour trouver des solutions de monétisation (par la publicité notamment). »

Pilmix a ouvert une « assemblée générale virtuelle », une sorte de forum où chacun peut s’inscire gratuitement pour débattre du sujet de la BD numérique et surtout de ses attentes concernant l’association. Lecteurs, auteurs, professionnels de l’édition causent donc tranquillement, et de ces débats devraient ressortir les premiers objectifs de Pilmix« Pour l’instant, les discussions tournent notamment autour des possibilités de gagner de l’argent pour un auteur de BD numérique, ou de la nécessité pour lui de voir ses créations traduites en anglais pour toucher un plus large public. »

Si l’édition en ligne est inscrite dans les statuts de l’association, elle n’est pas un objectif prioritaire, car elle a un coût. Suite à cette AG virtuelle, des groupes de travail vont être formés, et le vrai boulot commencera. Mais personne ne sait vraiment encore ce que sera ce boulot. Rendez-vous dans quelques mois.

Le site de Pilmix.

Image extraite de la BD de présentation réalisée par JiF, Fred Boot, Soutch, et Dr_Folaweb.

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    Désolé, pour lmoi, la BD, c’est du dessin sur du papier. Et pas du blog à la noix de coco sur mon Ipad mon Nokia ou mon Samsung, surtout s’il faut payer pour lire QUATRE CASES? NOM D’UN PETIT BONHOMME!!
    De plus je laisse déjà assez de fric à ces petits messieurs d’orange, sfr ou bouygues, tout juste bons à me pomper l’argent de ma retraite. Donc….

  2. Francois Pincemi

    Désolé, pour lmoi, la BD, c’est du dessin sur du papier. Et pas du blog à la noix de coco sur mon Ipad mon Nokia ou mon Samsung, surtout s’il faut payer pour lire QUATRE CASES? NOM D’UN PETIT BONHOMME!!
    De plus je laisse déjà assez de fric à ces petits messieurs d’orange, sfr ou bouygues, tout juste bons à me pomper l’argent de ma retraite. Donc….

Publiez un commentaire