Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les + du blog : CATWOMAN

14 avril 2006 |

ROME, SWEET ROME
mpagnée d’un avorton obsédé sexuel et elle-même obsédée totale par Batman, Catwoman se rend à Rome pour tenter de retrouver la trace de sa famille. Elle y rencontre un splendide bellâtre à l’italienne, Blondie le bien nommé, à qui il ne manque ni une bouclette ni une chaîne en or. Signe particulier : tueur n°1 du
pays. Son aide ne sera pas de trop pour permettre à Selina Kyle de passer entre les gouttes (de sang) qui pleuvent dès qu’on approche de trop près les parrains locaux. Célèbre pour son dessin aussi simple qu’élégant dans Superman : for all saisons, Sale sait aussi jouer de la noirceur avec panache. Et sa Catwoman ressemble à une vraie femme. Ça change des filiformes héroïnes de la majorité des comics. Loisel apprécierait Selina. Loeb truffe ses cases de clins d’œil. Il en faut un bon pour les repérer au premier passage (Catwoman à Rome, par Tim Sale et Jeph Loeb, Panini Comics, 13 euros).
Tags

Publiez un commentaire