Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Spirou et Fantasio #54

5 décembre 2014 |
SERIE
Les Aventures de Spirou et Fantasio
ALBUM
Le Groom de Sniper Alley - 54
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
10.60 €
DATE DE SORTIE
21/11/2014
EAN
2800160292
Achat :

Spirou, Fantasio et Spip ne sont décidément jamais tranquilles ! Le mafieux Vito Cortizone vient leur rappeler une ancienne dette et les charge de retrouver un trésor légendaire, celui de la bibliothèque d’Alexandrie, dont la localisation a été dénichée par un parrain du crime féru d’archéologie et de documentation historique ! Les voilà donc partis pour l’Afrique, dans un pays à feu et à sang, prêts à affronter un labyrinthe aux mille dangers…

spirou54_image1Après un tome 53 très convaincant, le duo Velhmann-Yoann poursuit la série phare des éditions Dupuis avec bonheur. Même si ce nouvel opus est moins palpitant que le précédent, il réussit à mêler un regard sur le monde contemporain avec une chasse au trésor à l’ancienne. En effet, Fabien Vehlmann parle sans détour des guerres civiles africaines et de l’implication des nations occidentales, ainsi que du traitement médiatique biaisé de celles-ci. Il évoque les armes laissées sur place, le rôle des mercenaires, la peur des populations locales, le désastre écologique… Tout ça dans une aventure au déroulement plutôt classique ! Cette écriture efficace associant humour, réalisme et rebondissements est joliment mise en images par Yoann, qui se met au service de l’histoire avec un graphisme lisible et attrayant, sans esbroufe. Après quatre volumes, cette paire d’auteurs a su trouver son ton et son rythme, et ouvre une porte scénaristique alléchante à la toute fin du présent tome… Vite, un autre !

spirou54_image2

Commentaires

  1. Maël Rannou

    Il est clair que Velhman et Yoann s’en sortent très bien sur Spirou, ils ont trouvé le bon cocktail d’aventure et d’humour – avec ce qu’il faut de références sans que ça bloque la lecture pour les non-initiés. C’est une très bonne reprise et Morvan&Munuera font de plus en plus penser à la triste période Nic&Cauvin, qui permis d’arriver in fine à l’explosion Tome&Jancry.

Publiez un commentaire