Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 16, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Wonderland #1

14 février 2018 |
SERIE
Wonderland
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
8.99 €
DATE DE SORTIE
10/01/2018
EAN
2809469008
Achat :

Lycéenne ordinaire, Yukko se réveille un jour aussi grande que les poupées de son enfance. Le monde qui l’entoure, d’habitude si prévenant, devient tout autre sous cette nouvelle perspective. Après avoir assisté à la mort de ses parents sous les griffes de son chat, elle enfourche son chien et s’enfuit de peur de subir le même sort. À l’extérieur c’est le chaos, toute la préfecture est touchée par cette « minusculite » spontanée et inexpliquée. Les corbeaux et d’autres animaux s’en donnent à cœur joie, prenant les humains pour de la nourriture ou de simples jouets. L’espèce humaine vivant jusque-là dans la toute-puissance se trouve dans une bien grave posture. Agressée de toutes parts, c’est sa part d’ombre qui prend le dessus.

Wonderland 1Ancien assistant de Naoki Urasawa (Billy Bat, PlutoMonster, 20th century boys…), Yugo Ishikawa avait déjà su nous surprendre avec Sprite. Dans Wonderland, on retrouve un scénario qui ne dépaysera que peu les premiers lecteurs de l’auteur. Ici aussi les hommes sont face à un évènement extraordinaire qui déstabilise l’ordre établi et on assiste à leurs réactions face à l’inconnu. Les défauts majeurs de Sprite étaient ses longueurs et son déraillement en cours de route, mais l’ensemble restait incontestablement addictif. Ici, nous sommes sur une série nettement plus courte (6 tomes, contre 15), l’auteur a donc toutes les chances de donner le meilleur de lui-même.

Il faut dire que ce premier tome de Wonderland est particulièrement énergique et prenant, tout en restant mystérieux. Il pose les bases d’un récit qui s’annonce plein d’action et de révélations. Avec ses décors photoréalistes un peu froid mais particulièrement réussis, le climat apocalyptique est plus vrai que nature. Reste plus qu’à voir où tout cela va nous mener.

© 2015 Yugo ISHIKAWA by SHOGAKUKAN

Wonderland 2

Publiez un commentaire