Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

4048, le réjouissant label jeunesse des éditions 2024

10 septembre 2019 |

le-roi-de-la-lune_couvLes épatantes éditions 2024, qui publient de beaux livres de Simon Roussin, Matthias Picard ou encore Sophie Guerrive, fêteront bientôt leurs dix ans. Mais elles prennent déjà un coup de jeune en lançant un label jeunesse, malicieusement baptisé 4048.

Elles s’étaient déjà distingués en exhumant des bijoux du patrimoine, telles les bandes dessinées pionnières de Gustave Doré, travail pour lequel elles ont été récompensées lors du dernier Festival d’Angoulême. Mais les éditions 2024 ne vivent aucunement dans le passé, pour preuve le minutieux et tenace travail d’édition de livres d’une jeune génération d’auteurs, souvent passés par la Hear (ex-Arts Décos de Strasbourg), tels Guillaume Chauchat, Simon Roussin (Xibalba), ou Léon Maret (Coco Jumbo). Elles poursuivent dans cette veine, en ouvrant une collection jeunesse, qui comprendra des albums illustrés mais aussi des bandes dessinées. Ainsi, Jim Curious, formidable album muet à lire avec lunettes bleu/rouge 3D, de Matthias Picard (le plus gros « hit » de la maison strasbourgeoise) va intégrer cette collection 4048, avec un second tome intitulé Voyage à travers la jungle, à paraître le 20 septembre.

Mais le premier opus de la collection est déjà sorti : Le Roi de la Lune est un texte de Bérengère Cornut, illustré par Donatien Mary (Que la bête fleurisse, Le Premier Bal d’Emma…). Un conte mi-sombre mi-drolatique, qui voit le dictateur lunaire, accro aux jouets des humains, piquer une crise car il n’arrive pas à dérober le seul jouet qui lui manque, un train électrique, possession d’un enfant malade ! Retors et irritable, il demandera à une gentille petite fille de l’aider dans sa sinistre entreprise, mais la blondinette tentera de l’apaiser… Le Roi de la lune réjouit par son ton étrange, son anti-héros détestable, mais surtout par des dessins hypnotisant, dont la technique (tampons, pochoirs, jeux sur les typos…) évoque celle utilisé sur Le Premier Bal d’Emma. La mise en page ne ronronne pas, et les couleurs lumineuses des jouets et des Terriens tranchent avec le gris fumée du roitelet, donnant à chaque double-page une identité forte et une énergie singulière. Et le texte lui-même, lettré par Guillaume Chauchat, participe à la beauté de l’ensemble.

le-roi-de-la-lune_image1

 

La collection 4048 ne pouvait donc mieux commencer. Elle annonce déjà d’autres titres alléchants pour 2020 : Un Guide de survie dans la jungle, par Hao Shuo, illustratrice chinoise formée à la Hear ; le retour de l’ours Tulipe de Sophie Guerrive, dans une BD dédiée aux petits, Le Club des amis ; et une pépite du patrimoine jeunesse japonais des années 70, Onze matous dans un sac, de Noboru Baba. Avec un tel programme, on souhaite à 4048 de vivre de longs siècles.

___________________________

Le Roi de la Lune.
Par Donatien Mary et Bérengère Cornut.
Éd. 4048 (2024), 48 p., 19 €, août 2019.

___________________________

le-roi-de-la-lune_image2

Publiez un commentaire