Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cartographie de l’Enfer: le petit monde de Mike Mignola

28 octobre 2008 |

hellboy_intro.jpgAlors que sortent simultanément le neuvième recueil des aventures d’Hellboy, sa deuxième adaptation cinématographique par Guillermo del Toro, et une BD pour les plus jeunes (Hellboy Aventures), voici un petit résumé des éléments composant l’univers magique de l’Américain Mike Mignola. À destination de ceux qui prendraient le train (fantôme) en route

Mike Mignola

Né en Californie en 1962 (ou 1960 selon les sources), Mike Mignola débute dans l’industrie des comics dans les années 80, d’abord chez Marvel, puis chez DC Comics. Il travaille en tant qu’encreur, puis réalise des couvertures. En 1988, il publie sa première histoire, Cosmic Odissey. Au début des années 90, il dessine l’adaptation BD du film Dracula de Francis Ford Coppola. C’est en 1994 que tout bascule: Mike Mignola publie Hellboy chez Dark Horse Comics. Il écrit et dessine les aventures de sa créature jusqu’en 2007, où il cède le pinceau à Duncan Fegredo. Devant le succès de sa série, il crée un spin-off, BPRD, dessiné par différents auteurs dont Guy Davis. En dehors de la BD, Mike Mignola participe au dessin animé Atlantide de Disney et aux adaptations de Hellboy par Guillermo del Toro.

hellboy_portrait.jpgHellboy

Hellboy est un démon, de son vrai nom Anung Un Rama. Il est né pendant la Seconde Guerre mondiale, au large des côtes écossaises, d’une expérience menée le terrible Raspoutine et une brochette de nazis spécialistes des sciences occultes. Il est récupéré enfant par les troupes américaines et élevé par le professeur Trevor Bruttenholm, qu’il considère comme son père. Adulte, il devient l’agent numéro 1 du BPRD (voir ci-dessous). Comme la plupart des super-héros, il porte une part d’ombre en lui: il ne connaît pas son origine exacte, mais plusieurs de ses ennemis lui ont révélé qu’il était arrivé sur Terre pour mener la planète à sa destruction. Avec une telle pression sur les épaules, Hellboy ferait sans aucun doute la fortune d’un psychanalyste.

bprd_petit_logo.jpgLe BPRD (Bureau for Paranormal Research and Defense)

C’est l’agence gouvernementale secrète pour laquelle travaille Hellboy. Une organisation du type Men in black, mais en moins fun. En effet, le Bureau enquête sur des crimes surnaturels souvent atroces, impliquant sorciers, vampires, fantômes… On peut suivre les aventures des autres membre du BPRD dans la série spin-off homonyme. Avec pour héros (entre autres): Liz Sherman (un pyrokinésiste), Abe Sabien (une créature mi-homme mi-poisson), l’Homunculus (une sorte de puissante créature de Frankestein), Johann Krauss (un être vaporeux pouvant entrer en contact avec les choses inanimées)…

mike_01.jpgL’influence de Mike Mignola

En quinze ans, Mike Mignola a laissé une empreinte indélébile dans la bande dessinée américaine. De nombreux auteurs le citent comme leur principale influence, et se sont glissés à sa suite dans des histoires à la fois modernes et gothiques, imprégnées des écrits d’Edgar Poe et H.P. Lovecraft. Graphiquement aussi, le style Mignola a fait des émules. L’utilisation de noirs profonds, la stylisation parfois extrême des corps et des visages, l’ajout d’aplats de couleurs vives pour éclairer les scènes… On retrouve par exemple cette touche dans L’Augure de Peter Bergting (ci-contre), Hellblazer – Histoire d’os dessiné par Doug Alexander Gregory, ou Mortis Junior de Ted Naifeh.

Benjamin Roure

Les séries Hellboy et BPRD sont disponibles en France aux éditions Delcourt. Celles-ci ont d’ailleurs dédié à cet univers un espace sur leur site . Vous y trouverez des fiches personnages, ainsi que des chronologies thématiques, particulièrement utiles pour se guider dans la galaxie Mignola.

Sur Hellboy, lire aussi la critique du tome 9 et la critique du film.

Images © Delcourt – Mike Mignola – Peter Bergting

Publiez un commentaire