Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 15, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

Magazine - Bande dessinée

Anne Goscinny : « Une œuvre survit à ses auteurs. »

26 mars 2008 | 8
Fille unique du scénariste d’Astérix et d’Iznogoud, Anne Goscinny a préféré devenir romancière plutôt que de se lancer dans la BD.
Elle veille toutefois scrupuleusement sur l’héritage laissé par son père.
Et s’exprime quant à la volonté d’Albert Uderzo qu’Astérix ne lui survive pas.
  

Êtes-vous favorable, dans l’esprit, à la reprise des séries après le décès de leur auteur ? N’est-ce pas nier le talent individuel d’un auteur que de croire que d’autres peuvent continuer leur œuvre ?
Il faut scinder cette question en deux cas de figure :
– le créateur en question est seul.
– le créateur est le co-créateur ce qui suppose que l’autre créateur lui a survécu.
Dans le premier cas, mon opinion est sans importance. Ou si elle compte c’est uniquement en tant que lectrice. Lorsqu’un auteur créé des personnages, installe un univers, décide d’y placer des adjuvants et des opposants récurrents, ainsi bien sûr que des enjeux qui auront en commun ce qui symbolisera l’univers précité, il donne à son oeuvre, inconsciemment peut-être, toutes les chances de lui survivre.

Lire la suite

Les + du blog : Igor KORDEY

26 mars 2008 |

Ce grand bonhomme de 51 ans est capable de dessiner cinq albums par an. Aux pinceaux de Taras Boulba, Le Cœur des batailles ou encore L’Histoire secrète (Delcourt), Igor Kordey a quand même pris le temps de discuter avec nous autour d’un verre de Bordeaux. Faites connaissance ici avec ce charismatique dessinateur croate, et retrouvez l’intégralité de son portrait dans BoDoï #117.

Ses premiers pas dans la BD
« J’ai toujours voulu faire de la BD. À l’âge de 7 ou 8 ans, je copiais les BD qui me passaient entre les mains. J’ai commencé par Prince Vaillant et Eagle, un magazine anglais.

« Parfois, je suis très en colère de voir que les hommes détruisent le monde sans se soucier des générations futures.  »
Igor KORDEY

J’ai lu aussi pas mal de BD yougoslaves quand j’étais jeune, puis des comics américains. Daredevil a été une révélation pour moi. Ce héros est aveugle et réalise des choses incroyables. Je m’y identifiais car moi aussi, j’avais une mauvaise vue ! Comme je voyageais pas mal en Europe en auto-stop à ce moment-là, j’ai découvert des revues d’autres pays, comme Métal Hurlant. C’est au Festival de Lucca en Italie en 1986 que j’ai rencontré quelques grands auteurs qui m’ont mis le pied à l’étrier : Hugo Pratt, Bill Sienkiewicz, Attilio Micheluzzi… » 

Lire la suite

Dans l’atelier d’Émile Bravo

25 mars 2008 | 16
Plutôt décontracté, en veste cuir marron et barbe de trois jours, Émile Bravo nous accueille dans son atelier parisien, à deux pas de la place de la Bastille. L’auteur des Épatantes Aventures de Jules (Dargaud) publie son premier Spirou, un album indépendant de la série officielle, baptisé Le Journal d’un ingénu. Retrouvez une visite guidée complète de l’univers de l’auteur dans BoDoï #117 et un avant-goût ici.  

Spirou et Fantasio
« On découvre dans cet album les circonstances de la rencontre entre Spirou et Fantasio. Fantasio l’aborde dans la rue, en imperméable. On peut s’imaginer qu’il s’agit d’un pervers s’adressant à un adolescent. Je trouvais cela marrant, j’aime jouer avec ce que le lecteur peut penser, et surtout qu’il prenne la responsabilité de ce que cela implique quant à son état d’esprit. Fantasio est un personnage essentiel. Dans Le Journal d’un ingénu, il demande à Spirou de s’ouvrir au monde, et l’entraîne dans l’univers du journalisme en lui donnant un appareil photo. Au fur et à mesure, Spirou adolescent devient plus mûr que l’adulte Fantasio. »

Lire la suite

Donjon fête ses dix ans dans BoDoï !

21 mars 2008 |

       

C’est un projet pharaonique lancé il y a dix ans par deux collègues, Joann Sfar et Lewis Trondheim, qui partageaient alors le même atelier. À l’époque, ces enragés du crayon n’avaient jamais signé de … Lire la suite

Les + du blog : Manu Larcenet

22 février 2008 | 4

 

Manu Larcenet n’aime pas répondre aux interviews. Mais quand il finit par accepter, il se livre suffisamment pour nourrir non seulement une interview de quatre pages dans BoDoï 116 mais aussi un supplément web ! Retour sur le … Lire la suite

Zep – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

Bonus du hors série BoDoï consacré aux Grands Prix du festival d’Angoulême

Zep Grand prix 2004 La première rencontre avec votre maître en BD… J’ai eu la chance d’en rencontrer beaucoup ! Le premier a été Derib. … Lire la suite

Jean-Claude Mézières – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

Bonus du hors série BoDoï consacré aux Grands Prix du festival d’Angoulême

Jean-Claude Mézières Grand Prix 1984 La première dédicace que vous avez faite… Sans doute un Valérian ou une Laureline, pour une des … Lire la suite

José Muñoz – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

Bonus du hors série BoDoï consacré aux Grands Prix du festival d’Angoulême José Muñoz

Grand Prix 2007 La première personne qui a démoli votre travail… Je me souviens d’un professeur de peinture et de sculpture, à Buenos … Lire la suite

Hugo Pratt – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

Bonus du hors série BoDoï consacré aux Grands Prix du festival d’Angoulême

Hugo Pratt

Prix du 15e anniversaire 1988 Dominique Petitfaux, historien de la bande dessinée, a publié deux livres d’entretiens avec Hugo … Lire la suite

André Juillard – Bonus hors série 18

28 janvier 2008 |

Bonus du hors série BoDoï consacré aux Grands Prix du festival d’Angoulême

André Juillard

Grand Prix 1996 La première statuette…

Ariane ? Louise ? Je ne sais plus. Je suis très réservé en … Lire la suite