Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Dans la valise des auteurs… (12)

22 août 2016 |

Livres, bandes dessinées, spectacles, musique, expos, séries télé… Pour BoDoï, des auteurs de BD vous donnent quelques idées d’oeuvres à glisser dans votre valise de vacances estivales. Après Lucie Durbiano, les conseils de Philippe Squarzoni, auteur d’Homicide (d’après le livre de David Simon, le créateur de la série télé The Wire), sorti cette année chez Delcourt.

 

La maison dans laquelleUn roman

« La Maison dans laquelle de Mariam Petrosyan (éd. Monsieur Toussaint Louverture). Il y a parfois un enthousiasme dans la voix des critiques, qui vous fait penser qu’il faut aller y voir. La Maison dans laquelle n’est probablement pas un livre vers lequel je serais allé spontanément. Mais après avoir écouté les chroniqueurs de La dispute sur France Culture, je ne pouvais pas faire comme si je n’avais rien entendu. Et ils avaient raison. La Maison dans laquelle est un livre de 900 pages, que Mariam Petrosyan aura mis 10 ans à écrire, un labyrinthe furieux, étrange, incertain, dans lequel on entre avec inquiétude, et qu’on regrette à l’avance de devoir quitter. »

 

Un film

« La Tortue Rouge de Michael Dudok de Wit. Toute la presse a déjà dit du bien de La Tortue Rouge et il n’est peut-être pas utile d’en rajouter. Mais j’ai du mal à trouver un autre film qui m’ait ému comme celui-ci dernièrement… Chaque plan est superbe, c’est vrai. Mais le film ne bascule jamais dans l’esthétisme vain. Au contraire, la narration est assez vive et elle est tendue par une ligne émotionnelle forte. A ranger avec L’Île nue et Printemps, été, automne, hiver et printemps : des films apaisants et nostalgiques sur l’enfance, de peu de mots (donc) et de beaucoup d’eau. »

 

La-Tortue-rouge_1

Une bande dessinée

« Daredevil l’homme sans peur – tomes 1 à 4 de Brian Michael Bendis (éd. Panini). Le passage de Bendis sur Daredevil date d’il y a plus de dix ans maintenant, mais Panini réédite en ce moment les bouquins en 4 tomes (le dernier est prévu pour septembre). Daredevil est peut-être le personnage de Marvel qui a été le mieux traité dans les comics (malheureusement pas au cinéma ni à la télévision). Après Miller, et juste avant Brubaker, Bendis y déroule une narration extrêmement inventive, très spécifique (qui inspire beaucoup mon travail actuel sur Homicide de David Simon). Avec Alex Maleev au dessin et Matt Hollingsworth aux couleurs, ce Daredevil fait partie des comics qui redéfinissent le genre et restent comme des classiques. »

Commentaires

  1. M. Ellis

    Tout à fait d’accord, « La Maison dans laquelle » (et ses mille pages) est un roman fascinant…

Publiez un commentaire