Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 26, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Humanitas

15 mai 2019 |
SERIE
Humanitas
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
10.75 €
DATE DE SORTIE
15/05/2019
EAN
2344035877
Achat :

Humanitas 1Trois êtres humains, trois cultures, trois parcours, trois destins… et une infinité de possibles, de questions et de pistes de réflexion. Ocelot est un jeune garçon aveugle de naissance issu d’une tribu amérindienne du XVe siècle. Un jour de l’hiver de sa 13e année, il devra affronter son frère jumeau dans un rite gémellaire sanglant qui s’achèvera à la mort de l’un d’eux. Youri est un joueur d’échecs par défaut qui a été sauvé de son camp de travail forcé grâce à ses capacités hors du commun. Sur ces entrefaites, il servira de soldat culturel pour l’Union soviétique en pleine guerre froide. Ena est une jeune Inuit des régions arctiques. Vivant de la pêche à la baleine, elle et sa tribu accueillent un jour un naufragé, unique survivant de son expédition.

One-shot regroupant des récits qui n’ont en apparence rien en commun, Humanitas surprend par son audace. Et ce alors que son auteur signe là ses toutes premières histoires professionnelles. Le temps s’y écoule de manière non linéaire, et le mangaka insinue plus qu’il n’explique. Car dans ses récits courts Aki Yamamoto en raconte long. Il invite au questionnement, fait voyager et donne envie d’aller à la rencontre des autres. Il prône le respect de l’autre et de ses différences. Il interroge sur le sens de la vie, sur la morale et les règles sociales induites. Et incite à aller plus loin que notre analyse purement subjective du monde.

Aki Yamamoto fait preuve d’un esprit d’ouverture bienfaisant et n’est pas du tout dans la démonstration : le message porté est d’autant plus fort. Une œuvre à lire en essayant d’être le plus neutre possible et de s’éloigner de sa propre culture pour éviter de juger, et tenter ainsi d’entrer en empathie avec les protagonistes. À la lecture, on pense à plein de titres et auteurs, ayant tous marqué à leur manière les esprits : Osamu Tezuka, Naoki Urasawa, Yasuhisa Hara (Kingdom) Kaoru Mori (Bride Stories) ou Satoru Noda (Golden Kamui), pour ne citer qu’eux.

Humanitas est une œuvre à part dans le paysage manga. Son dessin aussi. Refusant l’esthétisme calibré de bien des confrères, le mangaka s’octroie le droit de se renouveler à chaque récit. Sans esbroufe et avec authenticité. En un peu plus de 200 pages, Aki Yamamoto montre qu’il est à l’aise dans tous les domaines. Tour à tour ethnologue, historien, philosophe, guerrier, joueur, vicieux, pêcheur… Un manga d’une grande richesse et d’une belle diversité. Comme l’est l’humanité, indubitablement.

HUMANITAS © 2016 Aki YAMAMOTO / SHOGAKUKAN – Traduction : Djamel Rabahi

Humanitas 2

Publiez un commentaire