Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | March 28, 2017















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« La Revue dessinée »: le reportage BD a trouvé son support idéal

2 octobre 2013 |

Tous les trois mois, 228 pages de bandes dessinées d’enquête et de reportage: c’est le pari un peu fou mais réussi de La Revue dessinée.

01-228_lrd_01_couv_RECTO_V4.inddAprès Mon lapin et Papier et avant Aaarg, ou aux côtés des numériques Mauvais esprit et Professeur Cyclope, La Revue dessinée pose la revue de création BD portée par des auteurs comme la grande tendance de cette rentrée. D’autant que ses partenariats avec France Info ou Mediapart, sa collecte de fonds parfaitement réussie sur Ulule avec précommande de numéros et abonnements, et surtout l’investissement tous azimuts de ses fondateurs (Olivier Jouvray, Kris, Franck Bourgeron, Sylvain Ricard…) dans la communication ont permis à La Revue dessinée de créer l’événement en ce début d’automne. À tel point que le premier tirage de 15 000 exemplaires a été très rapidement épuisé !

Mais le buzz n’est pas la principale raison de ce succès que beaucoup d’éditeurs aimeraient connaître pour le lancement de nouveaux projets. C’est avant tout la qualité du contenu et la résonance avec une demande du public, notamment des lecteurs très occasionnels de bande dessinée, qui se laissent tenter par le contenu journalistique et documentaire de la revue. Car elle est l’oeuvre à la fois de journalistes et de dessinateurs, qui proposent chacun un traitement original et graphique de thèmes d’actualité.

Sous une couverture signée Gipi, on retrouve ainsi un reportage très humain de Christian Cailleaux, embarqué sur une frégate de la Marine française en mission dans les eaux de l’océan Indien; une immersion de Jean-Phillipe Stassen dans les communautés congolaise et rwandaises de Bruxelles; une chronique sur l’histoire de l’informatique par Hervé Bourhris et Adrien Ménielle; revue_dessinee_case_bugune courte biographie du compositeur avant-gardiste Moondog, par Arnaud Le Gouëfflec et Nicolas Moog; un cours d’économie concoté par Le Binôme; l’évocation du coup d’État contre Salvador Allende par Olivier Bras et Jorge Gonzalez; une vision prospective sur la vidéosurveillance signée Olivier Jouvray et Mäelle Schaller; le témoignage d’un jeune agriculteur recueillis par Manon Rescan, Damien Brunon et Sébastien Vassant. Ce contenu très varié n’est pas une compilation hétéroclite de BD du réel, mais bien un savant dosage de récits courts ou longs, denses ou humoristique, sur des sujets graves ou plus légers, avec une ligne éditoriale au haut niveau d’exigence. Ce qui fait qu’on peut picorer à loisir et surtout ne pas se lasser si on avale tout d’une traite.

revue_dessinee_case_bugOn notera aussi que La Revue dessinée laisse la place à des formats assez longs, à suivre sur plusieurs numéros. Comme ce reportage très réussi, à la fois drôle et instructif, de Marion Montaigne dans la ménagerie du Jardin des plantes à Paris; ou cette enquête documentée sur l’exploitation des gaz de schiste par Sylvain Lapoix et Daniel Blancou. Tout cela pour 15€, et seulement 3,59 € pour la version iPad, on aurait tort de s’en priver.

Soutenue par des investisseurs, avec Futuropolis au capital, et forte d’un soutien des lecteurs et professionnels via le financement participatif et les mises en place en librairie, La Revue dessinée – qui rémunère ses auteurs 150€ la planche – est partie du bon pied et pourrait bien avoir trouvé un modèle créatif et économique intéressant. Mais ce dernier point devra se vérifier sur la durée, et on espère sincèrement que ce sera le cas !

Le site de La Revue dessinée.
revue_dessinee_case_bug
___________________________

La Revue dessinée #1.
Collectif, 15€, automne 2013.
Achetez-le sur Amazon.fr

___________________________

revue_dessinee_case_bug

Publiez un commentaire