Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Ville d’Ys #1 **

6 août 2013 |

picto-critique-V3-3la_ville_dys_couvPar Raquel Alzate et Rodolphe. Dargaud, 12,99 €, le 14 juin 2013.

Gradlon, roi de Bretagne, rêve chaque nuit d’une forteresse repoussant sans cesse les assauts de son armée. Errant sur les mers avec sa flotte de guerre, il tombe un étrange matin sur le château de ses songes et le rêve devient réalité: impossible de faire tomber cette place forte. la_ville_dys_imageIl s’acharne pendant des jours et des nuits, mais ses troupes finissent par l’abandonner. Comme par magie, le château ouvre alors ses portes au prince déchu et Gradlon rencontre Magdalen, reine meurtrière et sans doute un peu sorcière qui va changer à jamais son destin…

En adaptant une fameuse légende bretonne, Rodolphe (MarkheimLa Marque JacobsMojoSi seulement…) propose un conte médiéval envoûtant, qui avance dans une ambiance éthérée propice à la magie et au mystère, notamment grâce au dessin réaliste et vaporeux de l’Espagnole Raque Alzate (La Croix du Sud). C’est plutôt beau et bien raconté, mais ce premier tome d’un triptyque a un goût de trop peu. Très vite lu en raison d’un texte minimal, il ne fait qu’amorcer le coeur du récit, laissant au lecteur sur un vrai sentiment de frustration et d’interrogation. Et on a du mal à se reporter sur le dessin: la surcharge d’effets de lumière, efficace au début, se révèle vite lassante et un peu datée. Rendez-vous en septembre pour découvrir la suite du destin troublé de Gradlon, et pour savoir si ce format étiré en trois volumes vaut le coup ou non.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire