Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 28, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Sélection Noël : spécial beaux livres

12 décembre 2014 |

Après la BD américaine et les livres d’humour, voici notre petite sélection de beaux livres illustrés pour les fêtes. Antiquité, corsaires, fantômes, hobbits ou statuettes, il y en a pour tous les goûts !

noel2014_sculpteursLes Sculpteurs de BD

Le photographe Bruno Cabanis nous emmène dans l’atelier des créateurs de figurines. A priori réservé aux collectionneurs de statuettes tirées de bandes dessinées, cet ouvrage se révèle rapidement passionnant, même pour le néophyte. Car il est richement illustré et offre plusieurs reportages photos détaillés sur la création étape par étape d’une figurine. L’ouvrage propose ainsi des visites de différents ateliers, accompagnées de photos des objets les plus fameux de chacun, et d’un texte sobre et didactique sur le parcours artistique et entrepreneurial de chaque créateur. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le spécialiste des véhicules Michel Aroutcheff, sur les petits Pixi d’Alexis Poliakoff ou le couple Marie Leblon-Éric Delienne. Mais ce qui fascine le plus, ce sont bien les nombreuses photos décrivant le processus de création et de fabrication des prototypes de statuettes, avec notamment Jean-Marie Pigeon et le pingouin Alfred, Pascal Rodier (Fariboles) et son Zorglhomme, Étienne Aillaud (Attakus) et le troll Teträm. Un beau livre sur un sujet original et pointu, qui rend un chouette hommage à ces créateurs atypiques qui ont su donner une troisième dimension aux grands héros du 9e art.

Eyrolles, 288 pages, 45 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

noel2014_revenantsL’Effroyable Encyclopédie des revenants

Il y a deux ans, le fameux elficologue Pierre Dubois et les illustrateurs Carine-M et Élian Black’Mor nous faisaient frissonner de plaisir avec L’Épouvantable encyclopédie des fantômes. Les revoilà avec un nouvel opus du même calibre, peut-être même encore plus effrayant ! Ou plus de 200 pages de contes plus ou moins courts et plus ou moins flippants, de quoi vous faire passer le goût sucré de l’angélisme de Noël ! Dans une maquette ultra léchée, des dizaines d’histoires à la prose envoûtante s’enchaînent, soutenues par des cabochons élégants ou de grandes illustrations impressionnantes. L’ensemble est finalement moins proche d’une encyclopédie que d’un ouvrage maléfique pour tenir les enfants éveillés toute la nuit (en attendant le Père Noël?)… Mais attention, les grands aussi risquent de sursauter, de peur et de bonheur. Un régal pour les yeux.

Glénat, 224 pages, 39,50 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

noel2014_uderzoUderzo, l’intégrale

Après un intéressant premier volume consacré aux débuts d’Albert Uderzo dans le dessin (1941-1951), voici un deuxième opus tout aussi imposant ne couvrant « que » trois années, 1951-1953. Et pour cause, Uderzo commence à beaucoup travailler, avec Jean-Michel Charlier notamment, sur Belloy (Chevalier sans armure et La Princesse captive sont reproduits ici). Mais surtout, il fait la rencontre décisive de sa vie, celle de René Goscinny. Un petit bonhomme timide, vivant chichement, qui est encore dessinateur avant d’être scénariste. Le courant passe immédiatement, et les deux hommes lancent Oumpah-Pah, les aventures d’un peau-rouge… qui furent d’abord un échec cuisant. On les retrouve avec les chroniques Qui a raison ?, puis leur première véritable série : Jehan Pistolet, dont deux aventures garnissent l’ouvrage. Entretien avec Uderzo et textes de mise en contexte historique viennent compléter cet imposant travail patrimonial (on peut aussi voir les illustrations pour Sa Majesté mon mari, sur des textes de Mony Lange; et la BD Marco Polo, écrite par Octave Joly), mené par Alain Duchêne et Philippe Cauvin, qui met en lumière l’éclosion d’un dessinateur prodigieux, au sein d’une collection d’ouvrages à l’impression soignée. Vivement le prochain, qui couvrira les années 1955-1956.

Hors Collection/Éditions Albert René, 428 pages, 69 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

noel2014_terreTerre du Milieu

Alors que le troisième volet de la trilogie du Hobbit de Peter Jackson vient de sortir au cinéma, voilà un ouvrage qui intéressera les inconditionnels de l’univers de J.R.R. Tolkien et de ses adaptations sur grand écran. Elfes, nains, mages, créatures en tous genres se retrouvent donc dans ce livre publié par Urban Comics (collection Urban Books), qui regroupe des oeuvres de l’Américain Donato Giancola. Au-delà de son sujet forcément limité (et dont l’iconographie semble plus que rebattue aujourd’hui), ce qui frappe dans ses tableaux est finalement son attrait pour un certain classicisme. En effet, Donato Giancola esquisse au fusain et peint à l’huile, loin des modes numériques, ce qui donne à ses toiles une patine ancienne plutôt bien adaptée à ses sujets ; ce style aujourd’hui surprenant n’évite pas une certaine tendance au clinquant, mais offre peut-être plus de chair à ses personnages. On se prendrait même à imaginer qu’une de ses toiles accrochées parmi d’autres au Louvre pourrait faire illusion quant à sa date et son origine !

Urban Books, 144 pages, 25 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

noel2014_odysseeL’Odyssée d’Homère

Après Ulysse, les chants du retour et la série jeunesse Odyssée, il semble que l’oeuvre d’Homère soit à la mode cet automne ! En effet, Glénat publie L’Odyssée – extraits du texte intégrale, dans une traduction classique – dans une version grand format abondamment illustrée. Sous une couverture signée Claire Wendling, on parcourt ainsi aux côtés d’Ulysse les mers déchaînées, on croise le Cyclope et Circé, on tremble à son retour à Ithaque. Les nombreuses superbes peintures – huile et acrylique – de Yann Tisseron (Shanghai), Anthony Jean (La Licorne) et Mikaël Bourgoin (Blue Note) viennent rythmer le récit, venant souligner avec puissance et majesté les temps forts de cette épopée fondatrice de la culture occidentale. Ces images ont un petit côté hollywoodien, certes, mais L’Odyssée n’est-elle pas la plus incroyable saga à grand spectacle de l’histoire littéraire ?

Glénat, 184 pages, 35 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire