Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Best of 2016 : les meilleurs mangas de l’année

29 novembre 2016 |

Après notre top 10 comics, et en attendant les palmarès jeunesse (demain) et BD (jeudi), voici la liste de nos mangas préférés pour l’année 2016.

Comme d’habitude, nos critiques émettent des choix radicalement différents, l’un totalement porté sur le divertissement spectaculaire et bien foutu, l’autre privilégiant le travail d’auteur et la variété. De quoi satisfaire toutes les envies, non ? À noter que Frederico Anzalone a ajouté à son top 10 Japon, un top 3 de sorties asiatiques (hors Japon) qui valent le détour. Une cerise sur le gâteau, en somme.

Le top 10 de Frederico Anzalone

1. Jojolion, par Hirohiko Araki (Delcourt/Tonkam)
2. Le Club des divorcés, par Kazuo Kamimura (Kana)
3. Le Mari de mon frère, par Gengoroh Tagame (Akata)
4. Deathco, par Atsushi Kaneko (Casterman)
5. Dead Dead Demon’s De De De De Destruction, par Inio Asano (Kana) (chronique à venir)
6. Ugly Princess, par Natsumi Aida (Akata)(chronique à venir)
7. Les Enfants de la baleine, par Abi Umeda (Glénat)(chronique à venir)
8. Golden Kamui, par Satoru Noda (Ki-oon)
9. Born to be on air !, par Hideaki Samura (Pika)(chronique à venir)
10. Le Monde selon Uchu, par Ayako Noda (Casterman)

Bonus : Top Asie (hors Japon)
1. Mauvaises filles, par Ancco (Cornélius)
2. L’Homme de la maison, par  Koh Hong Teng (Steinkis)
3. Au gré du vent, par Golo Zhao et Jinjing Bao (Pika)

Le top 10 de Kara

1. Dédale, par (Dokidoki)
2. The Rising of the Shield Hero, par Kyu Aiya et Yusagi Aneko (Dokidoki)
3. Sun Ken Rock, par Boichi (Dokidoki)
4. Hawkwood, par (Dokidoki)
5. Golden Kamui, par Satoru Noda (Ki-oon)
6. Springald, par Kazuhiô Fujita (Ki-oon)
7. Immortal Hounds, par Ryô Yasohachi (Ki-oon)
8. Darwin’s Game, par FLIPFLOPs (Ki-oon)
9. Ex-Arm, par Shinya Komi et HiRock (Delcourt Tonkam)
10. Awaken, par Hitori Renda (Ki-oon)

 

 

Publiez un commentaire